RSS

2.Les quatre fils de Si Chattar (2e partie)

8 juin 2009

1.Contes

Les quatre fils de Si Chattar (2e partie)

Résumé de la 1re partie : Après avoir donné l’instruction à ses quatre fils, Si Chattar, un riche bourgeois, décide de les envoyer à la découverte du monde pour les endurcir et leur permettre de choisir un métier…

«Le salut soit sur toi, Ahmed Chattar… Il y a longtemps, longtemps que je t’attendais…»
Ahmed était interdit. Comment cet homme vénérable pouvait-il le connaître ? Le vieillard lui dit :
«J’avais lu, dans mon livre, que tu devais venir ici…
Quel est donc ton livre ?
— Celui de la science des étoiles. Il m’a annoncé que tu serais mon élève. Voici le livre. Tu sais lire et auras donc tout le loisir de l’apprendre pour devenir astronome et savant. Car les étoiles donnent des nouvelles de tout.»
Ahmed commença donc son apprentissage du ciel.
Pendant ce temps, Saïd, le second fils, avide d’aventures, fendit l’air sur son cheval impétueux. Lui aussi arriva dans une forêt profonde. Et, au milieu de la forêt, il découvrit une cabane en bois recouverte de branchages dont une fenêtre était éclairée. Saïd en fut heureux, car la nuit tombait et il avait faim.
Or, cette cabane était celle d’un voleur qui vivait là avec ses enfants. Il y accumulait tout l’or qu’il allait voler dans les fermes, dans les villes, auprès des caravanes, soit seul, soit avec l’aide de ses enfants dont il avait fait une bande bien organisée pour le «rezzou» (Banditisme armé)
L’homme le questionna :
«Pourquoi es-tu ici ?»
Saïd raconta son histoire, la décision de son père, son départ avec ses frères, leur séparation et son désir d’apprendre un métier :
«Soit ! Tu apprendras le métier de voleur», dit le brigand.
Se tournant vers ses fils, il annonça :
«Dorénavant, Saïd sera votre frère. Il partagera votre vie. Vous lui apprendrez votre métier !»
Comme Saïd Chattar était habile et audacieux, en deux ou trois mois, il devint le meilleur jeune voleur de la bande.
Mais quel fut le destin d’Omar pendant ce temps ?
Au départ du carrefour, le jeune athlète caracolait sur son coursier qui le conduisit droit vers une forêt. Il s’y enfonça ; et voici qu’à travers les arbres, il aperçut un colosse vêtu d’une simple peau de bête. Comme il était courageux et que — d’ailleurs il n’avait pas le choix— il se dirigea vers lui et déclina son nom :
«Omar Chattar.
— Que viens-tu faire ici ?»
Omar raconta son histoire. L’homme le dévisageait de la tête aux pieds pendant son récit, cherchant à évaluer ses qualités physiques. Quand Omar eut fini, l’autre dit :
«Tu es bien bâti. Moi, je suis le premier archer du pays. Quand le Roi organise des fêtes, il m’envoie chercher pour faire des démonstrations d’adresse devant les militaires de sa Cour. Mais pour cela, il faut beaucoup d’entraînement. Je vis dans les bois et passe mon temps à m’aguerrir à la course, à la nage, au saut, au lancer, je me mesure avec les fauves, j’essaie de viser toujours plus juste toujours plus loin. Je te propose d’être mon apprenti.»
Omar accepta. (à suivre…)

Tiré des Contes mystérieux d’Afrique du Nord de Jeanne Scelles -Millie

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...