RSS

Piqûres d’abeilles et de guêpes

7 juin 2009

Non classé

Piqûres d’abeilles et de guêpes constlogo

 

Actualité Edition du 25/10/2007

Piqûres d’abeilles et de guêpes
Le danger
Par : Djamal Djenane

Sensibilisation n Un sujet souffrant d’une quelconque allergie peut mourir d’une piqûre d’abeille ou de guêpe s’il n’est pas traité dans l’immédiat.

C’est ce qu’a relevé le Pr Habib Douaghi, hier, à l’occasion de la tenue de la conférence nationale portant sur «le diagnostic, le traitement et la prévention des allergies aux venins d’hyménoptères». Le chef de service de pneumo-allergologie au CHU de Beni Messous a indiqué que le stylo d’adrénaline (un traitement anti-venins d’abeille et de guêpes) n’est pas disponible en Algérie. «Il nous faut 400 à 500 stylos d’adrénaline pour couvrir nos établissements de santé, car le traitement de choc peut éviter aux malades le risque mortel», a-t-il souligné.
Le conférencier, également président de la Société algérienne d’allergologie, a révélé, encore une fois, qu’une quarantaine de cas ont été enregistrés depuis décembre 2006. Cependant, devant l’absence d’enquêtes épidémiologiques en Algérie en ce qui concerne les piqûres aux venins d’hyménoptères (abeilles, guêpes), ce chiffre est loin de refléter la réalité des choses. D’ailleurs, les participants à la conférence ont déploré l’absence de telles enquêtes. Cet état de fait empêche les médecins de traiter les malades et de leur prodiguer une thérapie de «désensibilisation». Par ailleurs, concernant les objectifs de cette conférence, qui se poursuit aujourd’hui jeudi, le Pr Douaghi les a situés sur deux axes principaux à savoir «faire des recommandations aux autorités concernées sur les allergies aux venins d’hyménoptères en Algérie, et former les médecins allergologues référents des wilayas de l’intérieur du pays pour le traitement d’entretien des allergies aux venins d’hyménoptères». Dans cet ordre d’idées, le conférencier a appelé les autorités à s’occuper de cette filière en l’incluant dans le cursus universitaire à travers les facultés de médecine du pays, ainsi que la création de laboratoires de recherche pour permettre aux futurs médecins de maîtriser ce domaine qui demeure négligé, d’après le porte-parole de la conférence nationale en question. «Il faut mettre un programme national de formation continue afin de permettre aux médecins en exercice d’actualiser leur connaissance», a-t-il ajouté.
A noter enfin que les participants qui se sont mis en ateliers portant entre autres sur «les épidémiologies des allergies aux venins d’hyménoptères, mécanismes d’action et les principaux toxiques des allergies aux venins d’hyménoptères», comptent faire des recommandations au cours de la journée d’aujourd’hui, pour prendre en charge cet aspect demeurant oublié.

Dj.D.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

5 Réponses à “Piqûres d’abeilles et de guêpes”

  1. Webmaster Dit :

    Piqûre d’hyménoptère (guêpes, abeilles, frelons)
    Elle va en général ne provoquer qu’une réaction locale autour du point de piqûre sous la forme d’une plaque rouge avec gonflement qui va persister 24 à 48 heures.
    S’il s’agit d’une abeille on enlèvera le dard en raclant avec une lame. On neutralisera le venin avec un tampon d’eau de javel ou en approchant une braise de cigarette de la piqûre pendant une à deux minutes (mais sans brûler la peau).
    Ensuite désinfection habituelle comme toute plaie et vérification de la protection antitétanique. Eventuellement appliquez une vessie de glace. Aux doigts, enlevez les bagues avant l’apparition de l’oedème.
    On surveillera dans les jours qui suivent l’absence de surinfection, qui se manifeste par de la fièvre, une douleur et sur un membre par une lymphangite (cordon rouge sous la peau le long du membre avec un ganglion satellite, autrefois appelé « feu de Saint Antoine »).

    Dans certains cas, la piqûre va entraîner une réaction généraleplus grave :

    Choc neuro-toxique dû à une grande quantité de venins par piqûres multiples, la quantité requise dépend de l’âge et du poids du sujet ainsi que de l’insecte en cause :
    1 piqûre de frelon = 30 piqûres de guêpes = 125 piqûres d’abeilles.

    Accident généralisé chez le sujet allergique :
    10 à 30 minutes après la piqûre peut apparaître de façon séparée ou associée une urticaire généralisée, un malaise, un oedème du visage, une gêne respiratoire voire un choc anaphylactique avec chute de tension et syncope parfois mortelle.
    Dans ce cas mettre le malade allongé sur le dos, jambes surélevées et appeler les secours (médecin, pompiers, 15).
    Toute personne allergique aux venins doit posséder une seringue d’Anahelp pour se l’auto-injecter si besoin. A noter que l’allergie aux venins d’abeilles et de guêpes ne sont pas croisés ce qui veut dire que l’on peut être allergique à l’un et pas à l’autre.
    Enfin, on n’est pas allergique à la première piqûre car l’organisme n’est pas encore sensibilisé.

    La prévention :
    Evitez de se faire piquer !!!
    A noter que les abeilles et les frelons ne piquent pas facilement, il faut les « chercher ». Donc apprendre aux enfants le danger de jouer avec et aussi celui de se promener en plein été avec des sucreries (qui n’attire pas le frelon qui se nourrit d’insectes)…
    http://www.medecine-et-sante.com/premierssoins/piqurehymenoptere.html

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  2. Webmaster Dit :

    Piqûre de guêpe, d’abeille, de frelon et de bourdon

    En cas de piqûre par une guêpe ou une abeille, trois types de réactions sont possibles : une réaction locale, une réaction toxique qui est fonction du nombre de piqûres et une réaction allergique pouvant être déclenchée par une seule piqûre. La réaction locale est la plus fréquente. Elle nécessite rarement une intervention médicale. Les réactions toxique et allergique représentent une urgence médicale pour lesquelles une hospitalisation est le plus souvent indiquée.
    il y a des symptômes au moment de l’appel : piqûre, rougeur, douleur et gonflement. Dans moins de 10% des appels, on nous rapporte un état de malaise accompagné de difficulté respiratoire et/ou une éruption, qui sont les premiers signes d’une réaction allergique grave.

    Les hyménoptères, ordre d’insectes comprenant les guêpes, les abeilles, les frelons et les bourdons, sont caractérisés par:

    * 2 paires d’ailes solidaires pendant le vol
    * un corps divisé en trois régions : la tête, le tronc et l’abdomen
    * un appareil venimeux situé à l’extrémité postérieure de l’abdomen qui comprend un aiguillon mobile connecté à une paire de glandes venimeuses

    Le mâle hyménoptère ne possède pas d’appareil venimeux et ne pique donc pas.

    Le venin

    La composition chimique des venins est complexe. Ils contiennent des enzymes (phospholipases, hyaluronidases, …) des peptides ( kinines, …), des amines (histamine, …) des acides aminés et d’autres substances qui jouent un rôle d’allergènes puissants.

    Ces venins ont une action directe : la toxicité cellulaire (qui entraîne la destruction des cellules) et une action indirecte : les manifestations immunologiques.

    La quantité de venin injecté par une abeille est de l’ordre de 50 à 100 microgramme et pour la guêpe de l’ordre de 2 à 10 microgramme.

    http://www.poisoncentre.be/article.php?id_article=19

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  3. Webmaster Dit :

    Que faire en cas de piqûres ?

    * Si possible, identifiez l’insecte qui vous a piqué.

    * Lors d’une piqûre, la douleur est immédiate et un œdème local se développe rapidement.

    o Les abeilles laissent l’aiguillon et la glande à venin accrochées à la peau de la victime. L’appareil continue ainsi à injecter les réserves de venin. Dans ce cas, retirez rapidement le dard avec l’ongle ou avec le bord non tranchant d’un couteau (en glissant parallèlement à la surface de la peau) ou d’une carte de crédit. N’utilisez pas de pincette, la glande à venin pourrait éclater et libérer encore plus de venin.

    o Le frelon a un dard plus long. La piqûre est plus profonde. Le venin peut être injecté directement dans les vaisseaux sanguins, accélérant ainsi la réaction.
    * Oter les bagues en cas de piqûre à la main.
    * Certains auteurs recommandent d’approcher de la zone piquée une source de chaleur (sèche-cheveux, eau la plus chaude possible) puis une source de froid (glace). Cela permettrait de diminuer la douleur et le gonflement.

    * Bien désinfecter avec de l’eau et du savon, puis appliquer une solution antiseptique. (Les hyménoptères sont des omnivores et volent des arbres fruitiers vers les poubelles.)

    * Pour une douleur intense, prenez un antidouleur par voie orale.

    * Vérifiez si vous êtes en ordre de vaccination contre le tétanos.

    Consultez un médecin

    * Lorsque la réaction locale est importante (gonflement, rougeur, chaleur, douleur) et dure plus de 24 heures. Une infection peut se développer à l’endroit de la piqûre.

    * Quand la piqûre a eu lieu dans la bouche ou dans la gorge, le gonflement peut être rapide et important avec des difficultés respiratoires. Donnez un glaçon à sucer et consultez immédiatement un médecin ou conduisez la victime à l’hôpital. Le traitement est symptomatique.

    * En cas de réaction allergique suite à une piqûre. Appelez le 100 pour un transport d’urgence à l’hôpital. L’allergie se manifeste par une éruption cutanée avec fortes démangeaisons, un gonflement du visage, des vertiges, de la pâleur. Retirez rapidement le dard s’il y en a un, désinfectez, couchez la victime et surélevez ses jambes.
    * En cas de piqûres multiples (plus de 20 chez l’adulte), transportez la victime à l’hôpital pour une surveillance.

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  4. Webmaster Dit :

    Des conseils pratiques de prévention

    * Ne vous promenez pas pieds nus dans la nature, notamment dans l’herbe.
    * Ne portez pas sur vous des substances susceptibles d’attirer les guêpes et les abeilles (parfums, laques, crème solaire odorante. ..)
    * Evitez bien sûr le voisinage des ruches ou des nids.
    * Ne stationnez pas à proximité de poubelles mal fermées.
    * Choisissez des vêtements de couleurs claires. Evitez les couleurs trop lumineuses pouvant ressembler à celles des fleurs
    * Si un insecte tourne autour de vous, restez calme. Evitez des gestes brusques et repoussez le doucement, évitez les réactions de paniques et d’angoisse.
    * Si vous êtes allergique, évitez de manger ou de donner à manger dehors. Evitez de boire des boissons dans des cannettes à l’extérieur, car on ne voit pas ce que l’on boit.
    * Les personnes allergiques devraient avoir une trousse d’urgence composée d’adrénaline injectable (type Epipen® 0.3mg), d’un antihistaminique (par ex du Zyrtec®) et d’un corticoïde oral. Prévenir aussi l’entourage et les amis de ce risque allergique.

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  5. Webmaster Dit :

    Comment éliminer un nid de guêpes ou d’abeilles

    Pour les nids de guêpes, faites appel aux pompiers.

    S’il s’agit d’un essaim d’abeilles contactez un apiculteur pour le récolter.

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...