RSS

7 juin 2009

Non classé

 constlogo

 

La dernière Edition du 30/10/2007


La photo couleur, œuvre d’un génie escroc
4l2fw9

L’Américain qui avait affirmé avoir réalisé les premières photographies en couleur de l’Histoire il y a plus de 150 ans était à la fois un génie et un charlatan, qui avait retouché ses travaux pour les rendre plus spectaculaires, ont annoncé lundi deux prestigieux musées. En 1850, le révérend Levi Hill, un habitant de l’Etat de New York (est), avait assuré avoir perfectionné le daguerréotype, processus photographique inventé par le Français Daguerre 11 ans plus tôt, et être en mesure de produire des photos couleur. Mais Hill ayant refusé de révéler les secrets de son processus, il s’était vu accuser d’escroquerie. Décidés à percer cette énigme, les chercheurs du musée Getty de Los Angeles ont étudié à la loupe des «hillotypes», propriété du musée Smithsonian de Washington. Ces recherches ont «confirmé que Hill était en effet un génie, qui avait bien découvert une méthode pour reproduire plusieurs couleurs naturelles dans ses photographies, mais il était aussi un peu charlatan», selon ces deux institutions. Après de premiers succès de Hill, «la pression s’était accrue pour qu’il produise de nouvelles couleurs, et d’après ces recherches, il est évident que Hill a commencé à ajouter manuellement des pigments à ses plaques, en les modifiant pour les rendre plus chatoyantes que les originales», affirme un chercheur.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

4 Réponses à “”

  1. Webmaster Dit :

    Historique de la photo couleur
    Michel Gasse
    Le procédé indirect de la photographie en couleur, est dû conjointement à Charles Cros (1842-1888) et à Louis Ducos du Hauron (1837-1920) dont les recherches entreprises séparément aboutirent au même résultat en 1869.

    Il s’ensuivra quelques procédures judiciaires pour déterminer à qui revient la paternité du procédé. Aujourd’hui le plus connu des deux inventeurs est Charles Cros.

    Voici comment était décrit leur technique :
    « Leur procédé est basé sur le fait bien connu que le mélange en proportions variables de trois couleurs convenablement choisies permet de reproduire l’infinie variété de couleurs que nous présente la nature. Théoriquement, le procédé consiste à obtenir trois phototypes négatifs de l’objet à reproduire, de dimensions identiques : le premier, en ne laissant agir sur la plaque que les radiatiopes rouges émises par le sujet, dont on tire une image positive correspondant au rouge ; le second, impressionné uniquement par les radiations bleues, permet de tirer le positif correspondant au bleu ; le troisième enfin, où le jaune seul a agi, fournit le positif du jaune. Pour obtenir ces trois négatifs, on filtre la lumière émise par l’original au moyen d’écrans colorés convenables et on emploie des plaques sensibles orthochromatisées spécialement pour les radiations qui doivent les impressionner. » Depuis 1869, les procédés de photographie couleur ont évolué et la couleur s’est démocratisée au point qu’actuellement de rares spécialiste font aujourd’hui de la photo NB. Pour l’époque, la photo couleur était une révolution.

    Charles Cros
    Né à Fabrezan en 1842, mort à Paris en 1888, savant, poète et humoriste, a découvert également le principe du phonographe.

    Louis Ducos du Hauron (1837-1920)
    Physicien français, né à Langon (Gironde) en 1837, mort à Agen en 1920. Il reçoit les Palmes académiques en 1899, et la Légion d’honneur en 1912.
    http://www.notrefamille.com/v2/editorial/article.asp?id_article=248

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  2. Webmaster Dit :

    Étymologie

    Le mot « photographie » est composé de deux racines d’origine grecque :

    * le préfixe « photo- » (φωτoς, photos : lumière, clarté) — qui procède de la lumière, qui utilise la lumière ;
    * le suffixe « -graphie » (γραφειν, graphein : peindre, dessiner, écrire) — qui écrit, qui aboutit à une image.

    Littéralement : « peindre avec la lumière ». Le terme plus court de photo est très fréquemment utilisé. Dans le cas où l’on parle d’une image photographique, on emploie aussi souvent les termes image, tirage, vue ou agrandissement.

    La personne utilisant la technique photographique lors de la phase de prise de vue se nomme le photographe. Il existe de nombreux métiers connexes à la prise de vue. Par exemple, une personne travaillant dans un laboratoire pour procéder à l’agrandissement de négatifs se nomme le tireur.

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  3. Webmaster Dit :

    Avant qu’elles ne soient directement prises en couleur, les photos étaient parfois peintes à la main directement sur le papier ou la plaque.

    Les premières prises de vue en couleur datent de 1869. Louis Ducos de Hauron invente un procédé basé sur le principe de la trichromie: trois clichés N&B pris successivement à travers un filtre de couleur rouge, vert et bleu, puis superposés. Il s’agit d’un procédé indirect non utilisable pour les photos de sujets en mouvement.

    Cette méthode est peu utilisée. Ce n’est qu’avec le procédé direct autochrome sur plaque des frères Lumière (utilisation de la fécule de pommes de terre) que la photo couleur se généralise à partir de 1910. Mais la sensibilité reste très faible et nécessite plusieurs secondes de temps de pose. Par ailleurs, le format des plaques impose encore un lourd

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

  4. Webmaster Dit :

    Au rythme des avancées techniques

    La course à la couleur commence doucement tant le noir et blanc est apprécié, aussi bien par la presse que par les photographes qui y trouvent une manière particulière d’interpréter le réel.

    La technique de l’autochrome est présentée par Louis Lumière le 30 mai 1904 devant l’Académie des Sciences. Commercialisée 3 ans après, elle séduit, parmi tant d’autres, Albert Khan, un banquier philantrophe qui va envoyer des photographes aux quatre coins de la planète afin d’en rapporter des images en couleur. Avec 72 000 plaques autochromes, visibles aujourd’hui au Musée Albert-Kahn de Boulogne-Billancourt, il en constitue ainsi le premier fonds mondial.
    En 1935, l’apparition de diapositives couleur Kodachrome, au rendu très fin mais au développement complexe, enthousiasme les professionnels. C’est avec l’ektachrome, un procédé positif plus simple datant de 1946, puis avec la possibilité de faire des tirages papier avec la sortie du Kodacolor dans les années 50, que la couleur se généralise auprès du grand public.

    Le milieu du XXe siècle ouvre véritablement l’ère de la photo couleur avec le procédé négatif couleur, plus facile à exposer et à développer. Les tirages s’améliorent. L’année 1964 marque le dépassement de la photo N&B par la photo couleur.

    Aujourd’hui la photographie couleur représente 90% de la production totale. Le N&B , qui se dore d’un prestige lié à une tradition, se restreint au cercle des amateurs avertis et des galeries d’art.

    http://www.linternaute.com/photo_numerique/magazine/dossier/les-grands-moments-de-l-histoire-de-la-photographie/la-couleur-ouvre-de-nouvelles-perspectives.shtml

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...