RSS

9.Un mariage en or (9e partie et fin)

5 juin 2009

Non classé

Un mariage en or (9e partie et fin)

 

Par K. Noubi

Résumé de la 8e partie : De retour à la maison on constate que la valise qui contenait les bijoux empruntés est vide. Nawal, chargée de la garder, a quitté un court instant la chambre des bagages de la mariée.

Il reste encore l’espoir que Djahida ait pris les bijoux avant de partir. Yamina et son mari Slimane s’accrochent à cet espoir mais Nawal, elle, sait que sa sœur n’est pas revenue dans la petite pièce où elle se changeait.
— Qu’est-ce qu’on fait ? demande Slimane
— On va à l’hôtel où se trouve Djahida, dit Yamina.
— Tu vas déranger les époux ! s’exclame Slimane.
On appelle les trois garçons de la famille, Mohammed, Amine et Salah, et on les met au courant de la situation.
— Il faut aller à l’hôtel, dit Mohammed.
Le jeune homme téléphone aussitôt à un ami qui vient les prendre en voiture.
— Bouh ! Quelle honte, pleure Yamina.
A l’hôtel, ils ont du mal à convaincre le réceptionniste d’appeler les jeunes mariés.
— Je veux juste parler avec ma fille, dit Yamina.
Quelques instants après, Djahida, effrayée, arrive.
— Les bijoux, attaque Yamina, les as-tu pris ?
— Non, dit la jeune femme, c’est Nawal qui en avait la garde.
— Alors, ils ont disparu ! s’écrie Yamina, qui s’arrache les cheveux.
Djahida s’évanouit. Tandis que son père tente de la ranimer, Yamina demande à l’ami de son fils de la conduire chez les parents du marié. Auparavant, elle passe chez elle pour prendre Nawal.
Chez le marié, on est surpris de voir débarquer la belle-mère et la belle fille.
— Il est arrivé quelque chose ? demande la mère du marié inquiète.
— Oui, dit Yamina, on a volé les bijoux de ma fille !
Et elle raconte en quelques mots l’histoire.
— Ma fille a laissé la garde un instant à une de vos parentes, une certaine Yasmine !
— C’est la fille de ma fille, dit la femme. Elle dort, je la réveille tout de suite.
Yasmine arrive, les yeux gonflés de sommeil.
— Je l’ai laissée dans la chambre, dit Nawal en pleurant, mais je l’ai vue dans la salle !
— J’ai tiré la porte, dit la jeune fille, il n’y avait personne aux alentours !
— Tu n’aurais pas dû ! s’exclame Yamina
— Hé, dit la mère du marié, c’est la faute à ta fille, ma petite-fille n’était pas censée garder les affaires de la mariée !
— Et qui me dit que ce n’est pas un coup monté ! dit Yamina, rouge de colère
— Quoi, tu nous accuses de vol ! Jamais ta fille ne restera chez moi !
Yamina, en colère rentre chez elle. Le lendemain, Kamal, le nouveau marié, lui ramène sa fille : c’est la rupture… Et l’acte de mariage n’a même pas été établi… Mais il y a pire : les bijoux empruntés à rembourser, parce que les propriétaires ont porté plainte. La famille de Djahida a également porté plainte contre le marié et sa famille ! Quatre années après les faits, l’affaire est toujours en justice…

K. N.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...