RSS

7.Hantises (7e partie)

5 juin 2009

Non classé

Hantises (7e partie)
Par K. Noubi

Résumé de la 6e partie : Ali, sa mère et ses enfants sont descendus prospecter la cave de leur nouvelle maison. Une maison qui appartenait naguère à un couple d’Européens.

— Eh bien, dit Omar à son jeune frère, pourquoi ne vas-tu pas chercher le ballon ? tu attends que je le prenne ?
Le petit Boussif pointe du doigt en direction du coin où est posée l’échelle.
— Là, halète-t-il
— Qu’est-ce qui te prend ?
— j’ai… j’ai vu quelqu’un !
Omar éclate de rire.
— Tu as vu quelqu’un ?
— Une ombre souffle sur le jeune garçon !
Ali et Hadda, attirés par les rires de Omar, approchent.
— Que se passe-t-il
— Boussif prétend avoir vu une ombre près de l’échelle !
— Une ombre ? dit Ali, intrigué
— C’est l’ombre de l’échelle, dit Hadda
— Non, non, dit le petit, en tremblant, c’est… c’est un homme !
— Voyons, Boussif !
— J’ai peur, dit le petit
— Voyons, Boussif, répète son père, il n’y a personne, va chercher le ballon !
— Non, non, s’écrie le petit
— Je suis là, nous sommes tous là… tu ne risques rien !
— Je ne veux pas !
— Et moi, je te dis d’aller chercher le ballon et tout de suite. Je ne veux pas avoir pour fils une poule mouillée !
Il veut le prendre par la main pour le forcer à chercher le ballon mais le petit a le temps de trouver refuge dans les bras de sa grand-mère !
— Mama, mama, ne le laisse pas m’envoyer à l’homme !
La vieille le serre contre elle et s’adresse à son fils sévèrement.
— Laisse tranquille ce petit, tu ne vois pas qu’il est épouvanté ?
— C’est une peur injustifiée !
— Je te dis de le laisser tranquille… D’ailleurs, cette cave est malsaine, je ne veux pas y rester un instant de plus !
Elle prend le petit Boussif par la main et remonte au rez-de-chaussée.
— Voilà comment on fait des mauviettes, dit Ali, en colère
— Cela ne fait rien, dit Omar, je vais chercher le ballon.
Il y va. Il prend le ballon. Il ressent une étrange sensation de froid.
— Brr, dit-il, il fait froid, dans le coin !
— Il y a des parties qui sont plus humides que d’autres, dit Ali
— Je donne le ballon à Boussif ? demande Omar
— Non, garde-le pour toi ! il ne le mérite pas ! (à suivre…)

K. N.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...