RSS

10

5 juin 2009

Non classé

Hantises (10e partie)
Par K. Noubi

Résumé de la 9e partie : Le frère du jeune Boussif, El-Houari, a également peur de la cave. Les deux garçons sont effrayés à l’idée de dormir seuls.

Zahia va dans la chambre des garçons. Elle s’approche de Boussif qui a si peur que ses yeux semblent exorbités. Elle le borde, l’embrasse et le rassure.
— Tu n’as aucune raison d’avoir peur !
— La chose dans la cave, j’ai peur qu’elle monte !
— Il n’y a rien dans la cave !
— Et puis, je suis là, dit Omar
— S’il te plaît, supplie le jeune garçon, ferme la porte à clé !
— Il n’y a pas de clé, dit Omar, mais je t’ai dit que je surveillerai ! Personne ne rentrera
— Moi, je suis rassuré, dit El-Houari
Sa mère le borde à son tour ;
— Dormez, il n’y a pas de raison d’avoir peur… Demain, vous vous rirez de votre frayeur !
Elle éteint la lumière et quitte la chambre.
— Allez, les enfants, dit Omar, qui joue aux aînés protecteurs, je suis là, il ne vous arrivera rien, dormez !
Il lance quelques plaisanteries pour faire rire ses jeunes frères et, rompu, par la fatigue, il finit par s’endormir.
Boussif essaye de tenir en éveil son cadet.
— S’il te plaît, El-Houari, ne dors pas…
Mais le garçonnet finit, lui aussi, par s’endormir. Boussif, qui n’a pas sommeil, se blottit dans ses couvertures. Il sue à grosses gouttes et il tremble de tout son corps. Mais lui aussi, la fatigue finit par avoir raison de lui. Il s’endort.
La nuit est avancée quand le jeune garçon est réveillé par le bruit d’une poignée qui tourne. Il se dresse sur son séant et aperçoit une forme massive qui approche vers lui.
— Maman ? Papa ? demande-t-il
La chose approche vers lui et il peut voir ses yeux briller dans la nuit. Il pousse aussitôt un cri strident ;
— La chose ! La chose !
El-Houari se réveille et se met à crier. Omar saute sur ses jambes et allume. Il remarque que la porte de la chambre est ouverte.
Quelques instants après, Ali, Zahia et la vieille Hadda sont dans la chambre.
— Que se passe-t-il ?
— La chose de la cave, crie Boussif, elle était dans la chambre et avançait vers moi !
— Je l’ai vue aussi, dit El-Houari, elle est sortie quand Omar s’est levé
— Voyons, vous avez fait tous les deux un cauchemar !
— Non, non, crie Boussif, elle était là, elle voulait me tuer ! elle a ouvert la porte et elle est entrée !
— J’ai trouvé la porte ouverte, dit Omar
— Je suis repassée dans la nuit pour voir que tout allait bien, dit Zahia, et j’ai oublié de la fermer ! (à suivre…)

K. N.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...