RSS

2.Les douze frères (2e partie)

4 juin 2009

Non classé

Les douze frères (2e partie)

Résumé de la 1re partie : Arrivés dans la cabane au milieu de la forêt, les 12 frères décidèrent que c’est à Omar, le plus jeune, de rester pour s’occuper de l’intérieur tandis que les autres partent à la chasse.

Ils allèrent donc dans la forêt, et tuèrent des lièvres, des chevreuils sauvages, des oiseaux et des pigeons ; puis ils les rapportèrent à Omar qui dut les préparer et les faire cuire pour apaiser la faim commune. C’est ainsi qu’ils vécurent dans la forêt pendant dix années. Et pourtant tout ce temps leur parut court. La jeune fille que leur mère avait mise au monde était devenue grande, sa beauté était remarquable et elle avait sur le front une étoile d’or. Un jour que se faisait la grande lessive, elle remarqua parmi le linge douze chemises d’hommes, et demanda à sa mère :
— A qui appartiennent ces douze chemises, car elles sont beaucoup trop petites pour mon père ?
La reine lui répondit avec un soupir :
— Chère enfant, elles appartiennent à tes douze frères.
La jeune fille reprit :
— Où sont donc mes douze frères ? je n’en ai jamais entendu parler.
La reine répondit :
— Où ils sont ! Dieu Seul le sait : ils errent de par le monde.
Alors, entraînant avec elle la jeune fille, elle ouvrit la chambre mystérieuse et lui montra les douze cercueils, avec leurs copeaux et leurs coussins funèbres.
— Ces cercueils, lui dit-elle, étaient destinés à tes frères ; mais ils se sont échappés de la maison avant ta naissance.
Et elle lui raconta tout ce qui s’était passé. Alors la jeune fille lui dit :
— Ne pleure pas, chère mère, je vais aller à leur recherche.
Elle prit donc les douze chemises, et se dirigea au cœur de la forêt. Elle marcha tout le jour, et arriva le soir à la pauvre cabane. Elle y entra et trouva un jeune garçon, qui lui dit :
— D’où venez-vous et où allez-
vous ?
Ce à quoi elle répondit :
— Je suis la fille d’un roi et je suis à la recherche de mes douze frères.
Et elle lui montra les douze chemises qui leur appartenaient. Omar vit bien alors que la jeune fille était sa sœur ; il lui dit :
— Je suis Omar, le plus jeune de tes frères.
Et elle se mit à pleurer de joie, et Omar aussi ; et ils s’embrassèrent avec une grande tendresse. Omar se prit à dire tout à coup :
— Chère sœur, je dois te prévenir que nous avons fait le serment de tuer toutes les jeunes filles que nous rencontrerons.
Elle répondit :
— Je mourrai volontiers, si ma mort peut rendre à mes frères ce qu’ils ont perdu.
— Non, reprit Omar tu ne dois pas mourir ; place-toi derrière cette cuve jusqu’à l’arrivée de mes onze frères, et je les aurai bientôt mis d’accord avec moi.
Elle se plaça derrière la cuve ; et quand il fit nuit, les frères revinrent de la chasse, et le repas était prêt… Et comme ils étaient en train de manger, ils demandèrent :
— Qu’y a-t-il de nouveau ?
Omar répondit :
— Ne savez-vous rien ?
— Non, reprirent-ils.
Omar ajouta :
— Vous êtes allés dans la forêt, moi je suis resté à la maison, et pourtant j’en sais plus long que vous.
— Raconte donc, s’écrièrent-ils.
Il répondit :
— Promettez-moi d’abord que la première jeune fille qui se présentera à nous ne devra pas mourir.
— Nous le promettons, s’écrièrent-ils tous ensemble, raconte-nous donc. (à suivre…)

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...