RSS

2.La vieille dame au bain (2e partie et fin)

3 juin 2009

Non classé

La vieille dame au bain (2e partie et fin)
Par Mouna Skander

Apparition n Les deux cousins, debout sur le pas de la porte de la fameuse salle, virent une femme assise se peignant les cheveux.

Ce qu’ils virent les glaça d’effroi. A seulement deux mètres d’eux, dans la pénombre, une vieille dame à peine vêtue était assise au milieu du bassin.
Les deux garçons en oublièrent leur course de navires. Pendant des secondes qui leur paraissaient une éternité, ils étaient comme subjugués par cette hallucinante apparition.
La vieille dame, qui ne les regardait même pas, se peignait à la lumière de plusieurs bougies disposées autour d’elle. Elle flottait. Se ressaisissant, Selim et Hacène s’éloignèrent en courant.
Pour se donner du courage, ils se tenaient par la main en poussant des cris de terreur que l’on entendit jusqu’à la maison de leur oncle.
Toute la famille, alertée, avait alors accouru en leur direction et on les réconforta comme on put.
Quand les deux garçons racontèrent leur histoire, autant l’oncle que ses fils aînés leur rirent au nez, les traitant de petits froussards à l’imagination débordante.
«Il n’y avait personne dans la grande salle ! Nous en avons inspecté les moindres recoins tout à l’heure et il n’y avait ni vieille dame ni bougies et pas une goutte d’eau dans le bassin. Alors…», avait grondé leur oncle pour les rassurer.
Pourtant, les plus âgés des voisins, venus aux nouvelles, semblaient sceptiques.
Ils se regardèrent avec insistance et, opinant de la tête, ils s’étaient retirés discrètement. A leur mine grave, la maman de Selim comprit qu’un terrible secret entourait la grande salle de Hammam Ouled-Zaïd. Les enfants n’avaient pas eu d’hallucination et les anciens du hameau le savaient, préférant toutefois garder cela pour eux, dans l’intérêt général.
Selim et Hacène, une fois adultes, retournèrent à Hammam Ouled-Zaïd et on leur raconta que d’autres personnes avaient vu la même vieille dame, dans les mêmes conditions, mais à différentes époques.

M.S.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...