RSS

La naissance du fleuve (2e partie et fin)

29 mai 2009

Non classé

La naissance du fleuve (2e partie et fin)

Résumé de la 1re partie n La graisse du taureau bien-aimé de la vieille dame, s’est transformée en une belle jeune fille qu’elle décide d’adopter…

Quelques semaines plus tard, un marchand s’arrêta près de leur case pour demander à boire. La vieille femme était sortie. Ce fut la jeune fille qui lui offrit de l’eau. L’homme fut si bouleversé par sa beauté qu’il avala son eau avec difficulté. Sans attendre, il se rendit chez le roi et lui parla de l’existence de la jeune fille. Celui-ci envoya quelqu’un pour la chercher. Elle se présenta devant le roi en compagnie de la vieille femme.
— Ta fille est très belle, dit le roi. Je veux l’épouser.
— J’accepte, dit la femme. Mais à condition que tu veilles à ce qu’elle ne sorte pas aux heures chaudes de la journée et qu’elle ne s’approche jamais d’un feu, car elle fondrait alors comme de la graisse.
— C’est promis, répondit-il.
Le roi épousa la jeune fille sans tarder. Il avait plusieurs femmes. Très vite sa nouvelle épouse devint sa préférée. Cela contraria beaucoup l’ancienne favorite qui dut rejoindre les femmes ordinaires. Aussi jura-t-elle de se venger.
Plusieurs mois passèrent et le roi partit seul en voyage. L’ancienne favorite attendait ce moment depuis longtemps. Elle profita du départ du roi pour parler aux femmes ordinaires. Elle fit si bien qu’elle parvint à les rendre très jalouses de la favorite. Elle suggéra ensuite d’aller lui rendre visite.
— Tu ne travailles jamais et notre mari t’offre toujours les plus beaux bijoux, déclarèrent-elles à la favorite. Si tu ne fais pas griller immédiatement les graines de sésame que voici, nous te tuerons.
La favorite fut contrainte d’obéir. Elle fit du feu et commença à travailler. Mais à mesure que grillait le sésame, son corps fondait. Très vite, elle ne fut plus qu’un liquide huileux qui finit par donner naissance à un grand fleuve. A son retour, le roi fut surpris de ne pas retrouver sa femme préférée.
— Où est-elle donc ? demanda-t-il.
— Elle a voulu cuisiner, répondit l’ancienne favorite. Son corps a fondu, donnant naissance au fleuve que tu peux apercevoir non loin d’ici.
La nouvelle attrista le roi. Il courut vers le fleuve, suivi par son ancienne favorite. Arrivé près du cours d’eau, il prit la forme d’un hippopotame. Puis il se précipita dans le fleuve à la recherche de sa bien-aimée. L’ancienne favorite, qui aimait toujours le roi d’un amour profond, ne put se résoudre à le perdre. Elle se transforma en caïman et se jeta à l’eau pour pouvoir rester près de lui.
Depuis, caïmans et hippopotames ont toujours vécu ensemble dans le fleuve.

Contes du Niger Jean Muzi

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...