RSS

Le TEXTE EXPLICATIF

28 mai 2009

1.LECTURE

QU’EST-CE QU’UN TEXTE EXPLICATIF ?
 

Un texte explicatif a pour objectif de faire comprendre au récepteur ce que l’émetteur ( = celui qui est l’auteur de l’explication) pense ne pas être su du récepteur ( = le lecteur, l’auditeur auquel s’adresse l’explication).

C’est pourquoi tout texte explicatif répond à une question initiale, souvent formulée soit au début du texte, soit dans le titre de celui-ci.



2/ CARACTÉRISTIQUES REPÉRABLES
 

A. Différences avec le texte descriptif

Un texte descriptif cherche à donner à percevoir : il s’intéresse donc principalement à la réalité matérielle, palpable ; il se caractérise par une présence importante de notations de sensations (vue, toucher, ouïe, odorat, goût). Il ne cherche pas à mettre les éléments décrits en relation logique les uns avec les autres, contrairement au texte explicatif. Il utilise des connecteurs spatiaux (localisation) ou temporels (chronologie), notamment.

Le texte explicatif pourra cependant présenter des passages descriptifs (de même qu’une description pourra comporter des passages explicatifs, dès lors qu’on cherche à interpréter ce qui est perçu ; le portrait, notamment moral, ne peut pas ne pas être partiellement explicatif).

B. Des modes d’enchaînement des idées particuliers

Accéder directement à :
a.  Adjonction
b.  Cause à effet
c.  Exemple
d.  Reformulation
e.  Préciser

Ce sont les manières d’enchaîner les idées énoncées (et donc les phrases) qui caractérisent nettement un texte explicatif.

Ces relations s’expriment souvent au travers de connecteurs, mais elles sont parfois implicites (non exprimées).

 

a. L’adjonction

Utilisant fréquemment la progression thématique à thème constant, le texte explicatif peut établir une liste d’éléments explicatifs ajoutés les uns aux autres.

  • Les connecteurs employés sont alors des connecteurs d’adjonction : et, de plus, par ailleurs, de surcroît, en outre, …

  • Certains peuvent marquer plus particulièrement une hiérarchisation précise des éléments ajoutés : tout d’abord, ensuite ; premièrement, deuxièmement ; non seulement, mais aussi ; …

b. La relation de cause à effet

L’explication cherche à manifester les liens logiques de cause à conséquence qui existent entre les éléments qui la composent.

  • Lorsqu’on exprime la cause (cause explicative), les connecteurs pourront être : en effet, car, …
    Le TEXTE EXPLICATIF  dans 1.LECTURE BluArrowMais on pourra aussi exprimer la cause au travers de la subordination.

  • L’explication pourra aussi exprimer la conséquence ; les connecteurs seront : d’où, c’est pourquoi, voilà pourquoi, donc, alors …
    BluArrow dans 1.LECTUREMais on pourra aussi exprimer la conséquence au travers de la subordination.

  • On pourra même se placer véritablement dans le monde des idées abstraites en recourant à l’hypothèse.
    Dans ce cas, les connecteurs pourront être :
    supposons que, admettons que, …
    BluArrowMais on pourra aussi exprimer l’hypothèse au travers de la subordination.

c. L’exemple

Toute explication a besoin d’exemples pour assurer sa bonne compréhension.

  • Les connecteurs seront : par exemple, ainsi, …

d. La reformulation

Une explication tentera parfois de reformuler autrement une même idée, pour la faire mieux comprendre, pour la nuancer.

  • Les connecteurs seront : autrement dit, c’est à dire, cela revient à dire que, …
  • Les connecteurs, pour la nuance, pourront être : plus précisément, dans le détail, à vrai dire, …

e. Les outils pour préciser

La reformulation peut être l’occasion d’une mise au point, d’une nuance. Mais une précision peut être faite grâce à des outils spécifiques

  • la comparaison :

    Une explication se fera mieux comprendre en s’appuyant sur ce que le récepteur (celui auquel l’explication est destinée) est supposé connaître.
    Elle utilisera donc l’analogie, la
    ressemblance, en somme la comparaison. Les outils pourront être : ressembler, c’est un peu comme si, …

  • la différence, l’opposition :

    Une explication sera l’occasion de relever des différences ou des contrastes et de les assumer (ce qui évite qu’il y ait des contradictions, particulièrement nuisibles à la compréhension).
    Elle utilisera les outils de la concession, de l’opposition. Les connecteurs pourront être dans ce cas :
    toutefois, en revanche, cependant, mais, par contre, …


À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...