RSS

Archive | 19 mai 2009

Fatima ou l’histoire d’une maladie qui ronge sa famille

19 mai 2009

Commentaires fermés

Samedi 14 Mars 2009   Quand il s’agit de souffrance, on dit qu’elle s’atténue devant celle d’autrui. Ce qui nous rappelle un adage populaire, qui dit que «La visite aux malades apaise ta propre douleur», certes par le degré de gravité, s’ajoutent patience et courage des plus souffrants.

Lire la suite...

Histoire de Fatima T.

19 mai 2009

Commentaires fermés

Samedi 14 Mars 2009   Quand il s’agit de souffrance, on dit qu’elle s’atténue devant celle d’autrui. Ce qui nous rappelle un adage populaire, qui dit que «La visite aux malades apaise ta propre douleur», certes par le degré de gravité, s’ajoutent patience et courage des plus souffrants.

Lire la suite...

Chaïbout Naceur ,Formateur bourrelier

19 mai 2009

Commentaires fermés

Chaïbout Naceur ,Formateur bourrelier

BOURRELLERIE ET SELLERIE Des métiers dans la meule du temps Mohamed ABDELLI  - Mercredi 28 Mai 2008 – Page : 21 Originaire de Sougueur, une région à forte densité artisanale, Chaïbout Naceur poursuit le chemin des ancêtres. Il se déclare le fils de la «Khaïmat Essroudj». Son père est sellier depuis 1967. Cependant, ce métier de la […]

Lire la suite...

L’hymne national algérien « kassaman »

19 mai 2009

Commentaires fermés

L’hymne national algérien « kassaman »
Lire la suite...

L’hymne national algérien « kassaman »

19 mai 2009

Commentaires fermés

Nous jurons! par les tempêtes dévastatrices abattues sur nous Par notre sang noble et pur généreusement versé Par les éclatants étendards flottant au vent Sur les cimes altières de nos fières montagnes Que nous nous sommes dressés pour la vie ou pour la mort! Car, nous avons décidé que l’Algérie vivra. Soyez – en témoins […]

Lire la suite...

Le mal qui se propage

19 mai 2009

Commentaires fermés

Je souffre d’un mal tenace(4) Qui chaque jour se propage Et après chaque répit ressuscite Les clercs n’en sont pas le remède J’ai parcouru toutes les îles Interrogé hommes et femmes Cette fois préparez les dalles Avant qu’on ne vous dise Muhend est sur le point de mourir. Si muhand ouam’hand

Lire la suite...

demeurer lucide

19 mai 2009

Commentaires fermés

Hélas ! Vous qui saisissez Dieu a décidé ainsi Que j’endure mes souffrances Mais je demeure lucide Malgré le poids des épreuves Qui ont fait de moi l’éternel malchanceux Le temps est changeant Prenez témoignage auprès des instruits par l’expérience Plutôt que qu’auprès de ceux qui n’ont rien enduré. Si muhand ouam’hand

Lire la suite...

La vie et ses épreuves

19 mai 2009

Commentaires fermés

Cesse d’être à la traîne dans les cafés Et de lambiner chez U Zidan La vie est de courte durée Avec ses épreuves en plus. Si muhand ouam’hand  

Lire la suite...

Les souffrances et les inquiétudes

19 mai 2009

Commentaires fermés

L’emblème relié par les fibules (fioles) Tu n’as pu déclamer alors Les disciples ici présents T’on fait accéder à tes désirs Oh ! Dieu allége mes souffrances Et que cessent mes inquiétudes… SI MUHAND U M’HAND 

Lire la suite...

Le remède à mon mal

19 mai 2009

Commentaires fermés

Ma vie a atteint son terme Mon physique est las Rongé par un étrange mal Ai-je consulté moult guérisseurs Cherchant partout remède à mon mal Et suis plein de créanciers à présent De faux espoirs ou de faux rêves Sans rien trouver de remède en guérisseurs Je m’en remets à toi oh ! Ccix Muhend […]

Lire la suite...

L’aigle habitant les hauteurs

19 mai 2009

Commentaires fermés

Je viens à te connaître Espérant m’abreuver à ton savoir Oh ! aigle habitant les hauteurs Tu es le préféré de Dieu Et tu n’as point d’égal Dussions-nous profiter de ta sagesse Mes forces m’abandonnent De nouvelles générations prendront le relais. SI MUHAND U M’HAND 

Lire la suite...

Fumeur à la pipe de bruyère

19 mai 2009

Commentaires fermés

Fumeur à la pipe de bruyère Dont la fumée fait jaillir en toi les vers Bien que les ronces soient armées d’épines Elles produisent tout de même des mures Oh Dieu habitant les cieux Ainsi en est de la destinée de chacun. SI MUHAND U M’HAND 

Lire la suite...

Plutôt être maudits et répugnants.

19 mai 2009

Commentaires fermés

 J’ai juré que de Tizi-Ouzou Jusqu’a Akfadou Nul ne me fera subir son dicton Nous nous briserons Mais jamais, nous ne plions Plutôt être maudits et répugnants. Quand les chefs sont des maquereaux. L’Exil est inscrit au front Je préfère quitter le mont Que d’être humilié parmi ces pourceaux. SI MUHAND U M’HAND 

Lire la suite...

La mort de la bien aimée

19 mai 2009

Commentaires fermés

La mort a choisi ma bien-aimée Que je n’ai pas revue. Dieu se mettant de coté Ma raison m’a abandonné Je suis le fils dépravé Il faut donc me résigner. Puisque le lâche se fait petit Tant pis, Ô mon âme, tant pis. SI MUHAND U M’HAND 

Lire la suite...

Pour rester digne

19 mai 2009

Commentaires fermés

Pour rester digne, ô mon coeur T’as besoin de patience et de langueur En ce premier jour de l’Aïd et de douceurs, Dieu visite tous ses autels Où sont réunies toutes les belles Celles qui ont appris à l’adorer. Mais, nous qui sommes tourmentés Nous nous enivrons d’absinthe et de thé Tous deux, mon âme […]

Lire la suite...

Bonne gestion ,;quand tu nous tiens!

19 mai 2009

Commentaires fermés

Mardi 19 Mai 2009 0h37mn 56s « djamel abid » Avant tout je remercie le nouveau webmaster pour avoir accepté le lourd fardeau laissé par le vaillant Rabah créateur et initiateur de ce blog qui oh combien important aux yeux des sougris et qui a réuni les ouled el bled eparpillés un peu partout dans le monde […]

Lire la suite...

La vraie amante

19 mai 2009

Commentaires fermés

La vraie amante, Dont la compagnie est si charmante Surtout si elle livre son coeur Et se rend prés de son bonheur Sans y être invitée meme du regard Elle voit et comprend tout au hasard N’étant pas de celles qui sont sur la voie » La lutte est entre mon coeur et moi Je ne […]

Lire la suite...

La chute de la France

19 mai 2009

1 Commentaire

France, je te souhaite la chute. Et que tu t’écroules tout entière, Puisque tu favorise les salauds. Dans le bon vieux temps L’argent était rare Et le tissu était fort cher. À présent que les étoffes sont viles Quiconque s’habille élégamment. Même les excréments fleurissent. SI MUHEND UMHEND

Lire la suite...

Djouher

19 mai 2009

Commentaires fermés

On peut même rencontrer des strophes qui, à première vue, comportent des élans et des vocations contradictoires : amour et vie sainte, par exemple. C’est le cas ici avec la beauté de Djouher que le poète veut admirer et la promesse d’une visite pieuse au saint Mohand U Lmansur :

Lire la suite...

Si Muhand U M’hand

19 mai 2009

Commentaires fermés

Si Muhand U M’hand Si Mohand U M’hand (en kabyle Si Muḥ(end) U Mḥend n At Ḥmaduc) est un poète et philosophe kabyle de la tribu des At Yiraten de Kabylie (Algérie), né entre 1840 et 1845 à Icheraiouen (Icerεiwen), l’actuelle Larbaa Nath Irathen (caserne), et mort le 28 décembre 1905 à Michelet. Le poète […]

Lire la suite...
12

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...