RSS

Archive | 18 mai 2009

Au jour d’aujourd’hui

18 mai 2009

Commentaires fermés

Au jour d’aujourd’hui Au jour d’aujourd’hui, particulièrement redondant puisque aujourd’hui comporte déjà deux fois l’idée du « jour où nous sommes » (c’est le sens de hui, qui vient du latin hodie), se trouve parfois dans la langue littéraire, chez de fort bons auteurs, et très bien employé, lorsqu’il y a volonté d’insistance, pour bien marquer soit […]

Lire la suite...

Apposition

18 mai 2009

Commentaires fermés

Apposition : « Les danseuses étoiles regardent des films culte » Au pluriel, dans des syntagmes comme danseuse étoile, film culte, produit phare ou mot clé, qui sont formés d’un nom mis en apposition à un autre nom, le mot apposé suit la règle suivante : il varie uniquement si on peut établir une relation d’équivalence […]

Lire la suite...

« An deux mil » ou « an deux mille » ?

18 mai 2009

Commentaires fermés

« An deux mil » ou « an deux mille » ? L’Académie n’admet (et ne privilégie) la variante mil de mille, dans les dates, que lorsque le numéral au singulier est suivi d’un ou plusieurs autres nombres. Selon cette règle, on devrait écrire l’an mille, mais la graphie l’an mil est assez fréquente. Elle […]

Lire la suite...

Amour, délice et orgue

18 mai 2009

1 Commentaire

Amour, délice et orgue Amour, délice et orgue peuvent être masculins au singulier et féminins au pluriel. Amour (au sens de « sentiment passionné ; passion charnelle ») est souvent féminin au pluriel. On le rencontre, soit dans un usage populaire qui se reflète dans divers textes (chansons…), soit dans une langue littéraire assez recherchée, […]

Lire la suite...

18 mai 2009

1 Commentaire

  Aller : quel groupe de verbes ? En tant qu’irrégulier, le verbe aller ne saurait appartenir au « premier groupe », qui ne comporte par définition que des verbes dont la conjugaison est régulière, c’est-à-dire tous les verbes dont l’infinitif est en -er sauf aller et envoyer. Il convient donc de le ranger dans le « troisième groupe » […]

Lire la suite...

Accentuation des majuscules

18 mai 2009

Commentaires fermés

Accentuation des majuscules On ne peut que déplorer que l’usage des accents sur les majuscules soit flottant. On observe dans les textes manuscrits une tendance certaine à l’omission des accents. En typographie, parfois, certains suppriment tous les accents sur les capitales sous prétexte de modernisme, en fait pour réduire les frais de composition. Il convient […]

Lire la suite...

À ou chez

18 mai 2009

Commentaires fermés

À ou chez (établissements commerciaux)Chez – étymologiquement : « dans la maison » – ne se dit qu’en parlant de personnes et, par extension, d’êtres animés ou d’êtres personnifiés : Il habite chez ses parents. Chez les rapaces, le bec est généralement corné.

Lire la suite...

À l’attention de, à l’intention de

18 mai 2009

Commentaires fermés

À l’attention de, à l’intention de La formule par laquelle, dans le langage de l’administration, on indique le destinataire d’une lettre, d’une communication, d’un envoi, est à l’attention de, pour marquer que l’on attire l’attention du destinataire, que l’on soumet cette lettre, etc., à son attention. La locution à l’intention de (quelqu’un) signifie « pour lui, […]

Lire la suite...

« la voiture de Habiba » ou « la voiture à Habiba » ?

18 mai 2009

Commentaires fermés

« la voiture de Habiba» ou « la voiture à Habiba » ? La préposition à marque normalement l’appartenance après un verbe (cette maison est, appartient à notre ami). On l’emploie avec la même valeur devant un pronom, seule (un ami à nous) ou pour reprendre un possessif (c’est sa manière à lui). Mais on […]

Lire la suite...

Orthographe de 1990

18 mai 2009

2 Commentaires

Orthographe de 1990  Conscients des grandes difficultés que représente l’emploi de l’accent circonflexe et du nombre d’incohérences dans son emploi, les experts représentant les instances francophones compétentes chargés de mettre au point des simplifications de l’orthographe officielle du français ont proposé en 1990 des rectifications orthographiques, publiées au Journal officiel de la République française qui […]

Lire la suite...

L’Accent du souvenir -L’amuissement

18 mai 2009

6 Commentaires

Indication de l’amuïssement d’une lettre  Dans de nombreux cas, un accent circonflexe indique que le mot contenait une lettre maintenant disparue parce que le phonème qu’elle notait s’est amuï avec le temps. Disparition d’un ancien s 

Lire la suite...

Accent circonflexe

18 mai 2009

2 Commentaires

L’accent circonflexe est l’un des cinq diacritiques utilisés en français. Il vient coiffer les voyelles a, e, i, o et u. Il a trois fonctions principales, qui ne s’excluent pas : il précise la prononciation d’un a, d’un e ou d’un o ;

Lire la suite...

L’accent circonflexe

18 mai 2009

Commentaires fermés

C’est en 1740 seulement, quand elle publia la troisième édition de son dictionnaire, que l’Académie française introduisit l’accent circonflexe dans l’orthographe du français. Après deux siècles de polémiques, durant lesquels cet accent fut avec constance le champion de l’innovation, du progrès, de la modernité. Et tandis qu’il était, avec une opiniâtreté non moins égale, rejeté […]

Lire la suite...

Bernard Cerquiglini

18 mai 2009

Commentaires fermés

Bernard Cerquiglini Bernard Cerquiglini est un linguiste français, né en 1947 à Lyon. Ancien élève de l’École normale supérieure de Saint-Cloud, agrégé de lettres modernes et docteur ès lettres, il est professeur de linguistique à Paris VII. Biographie  Il a notamment exercé les fonctions de directeur des écoles au ministère français de l’Éducation nationale (1985-1987), […]

Lire la suite...

« …..celui qui lit et rien n’entend. »

18 mai 2009

Commentaires fermés

« Autant vaut celui qui chasse et rien ne prend,comme celui qui lit et rien n’entend.«  Signification  Il n’y a pas de gloire à se cultiver si on ne comprend pas ce que l’on apprend. Il n’y a pas de hiérarchie dans la médiocrité : échouer dans une activité noble n’est pas plus honorable qu’échouer dans […]

Lire la suite...

« Autant en emporte le vent. »

18 mai 2009

Commentaires fermés

« Autant en emporte le vent.«  Signification  Ce proverbe possède deux significations. Il évoque d’une part la vanité des choses qui disparaîtront avec le temps. Mais il est aussi utilisé pour désigner des promesses auxquelles on ne croit pas. Origine  Il existe des traces de ce proverbe dès le XIIIème s.

Lire la suite...

18 mai 2009

Commentaires fermés

Autant de têtes, autant d’avis .«  Signification  Pour toute chose, chacun a son propre avis. Plus est important le nombre d’individus, plus nombreux sont les opinions divergentes. Origine  Proverbe latin. Proverbe d’origine latine, il est notamment cité par Cicéron (Ier s. av. J.-C.). Autre proverbe Des goûts et des couleurs, on ne discute pas.  

Lire la suite...

« Autant de jours d’hiver passés, Autant d’ennemis renversés. »

18 mai 2009

Commentaires fermés

« Autant de jours d’hiver passés, autant d’ennemis renversés.«  Signification 21 décembre, Hiver.

Lire la suite...

« Au royaume des aveugles, les borgnes sont rois. »

18 mai 2009

Commentaires fermés

« Au royaume des aveugles, les borgnes sont rois.«  Signification  Entouré de personnes ignorantes ou stupides, un individu doté d’un maigre savoir ou d’une maigre intelligence passe pour un génie. Origine Ce proverbe provient de la Grèce antique, et il est cité en Français dès le XVIème s. par Érasme. Autre proverbe de même sens Au […]

Lire la suite...

« Au premier jour de mai, blanche gelée tue les fruits de l’année.

18 mai 2009

Commentaires fermés

« Au premier jour de mai, blanche gelée tue les fruits de l’année. 1er mai  

Lire la suite...
123456

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...