RSS

Archive | 18 mai 2009

Savoir gré ou être gré

18 mai 2009

Commentaires fermés

Gré (savoir) L’expression par laquelle on exprime sa reconnaissance est savoir gré (à quelqu’un) de (ou, plus rarement, pour) quelque chose, non être gré. On écrit donc Je vous saurais gré, non je vous serais gré.  

Lire la suite...

Fautes de langue dans les médias

18 mai 2009

Commentaires fermés

  Fautes de langue dans les médias Les incorrections fréquentes constatées dans les médias sont une source d’agacement bien compréhensible pour tous ceux qui aiment la langue française.

Lire la suite...

Féminisation (des noms de métier, de titres, etc.)

18 mai 2009

1 Commentaire

Féminisation (des noms de métier, de titres, etc.) En 1984, le gouvernement a institué une commission « chargée d’étudier la féminisation des titres et des fonctions et, d’une manière générale, le vocabulaire concernant les activités des femmes ». Dans une circulaire datée du 11 mars 1986, le Premier ministre, M. Laurent Fabius, conseille l’application des règles de […]

Lire la suite...

Fainéant,faignant ,féignant

18 mai 2009

Commentaires fermés

Fainéant Si, de fait, les formes faignant ou feignant sont aujourd’hui « populaires », elles sont les premières attestées, et c’est fainéant qui a constitué une altération populaire, d’après fait (forme verbale de faire) et néant, de faignant, feignant, participe présent de feindre, au sens ancien de « se dérober (à la tâche), rester inactif ».  

Lire la suite...

Euro, cent

18 mai 2009

2 Commentaires

Euro, cent L’Académie française rappelle que le mot euro prend la marque du pluriel : on écrit un euro, des euros (Cf. Journal officiel du 2 décembre 1997). La centième partie de l’euro doit se dire et s’écrire centime (Communiqué de presse du 13  décembre 2001). La marque du pluriel n’étant pas la même selon que l’on […]

Lire la suite...

Être pour aller

18 mai 2009

Commentaires fermés

Être pour aller Être s’emploie parfois dans le sens du verbe aller : – dans l’usage littéraire au passé simple et au subjonctif imparfait ; – dans l’usage familier aux temps composés. Cet emploi est attesté chez des contemporains tels que F. Mauriac, J. Green, M. Tournier. Il remonte aux origines de la langue ; on le rencontrait […]

Lire la suite...

État de droit / état de droit

18 mai 2009

Commentaires fermés

État de droit / état de droit Bien que l’erreur soit fréquemment commise, état s’écrit sans majuscule dans l’expression état de droit, lorsque l’acception de ce mot est « situation » (comme dans état d’urgence ou état de siège…) et non « corps politique » (comme dans État souverain ou État démocratique…). Ainsi écrit-on : Rousseau imagine le passage […]

Lire la suite...

En termes de / au terme de

18 mai 2009

Commentaires fermés

En termes de / au terme de Dans le sens de « dans le vocabulaire, dans le langage de », en termes de est la seule forme correcte : en termes de marine, de médecine, de jurisprudence, etc. En termes de au sens de « en matière de » est un anglicisme à proscrire. On emploiera donc les locutions quant […]

Lire la suite...

« En tant que de » ou « autant que de »

18 mai 2009

Commentaires fermés

« En tant que de » ou « autant que de » (besoin, raison) ? La tournure en tant que de (besoin, raison) est un archaïsme, mais elle est tout à fait correcte. En tant que signifie « selon que », « autant que ». Par ailleurs, on disait autrefois qu’une chose était de besoin pour signifier qu’on en […]

Lire la suite...

Dimanche : premier ou dernier jour de la semaine ?

18 mai 2009

Commentaires fermés

Dimanche : premier ou dernier jour de la semaine ? Le dimanche (du latin chrétien dies dominicus, « jour du Seigneur ») était encore défini par la septième édition (1878) du Dictionnaire de l’Académie française comme le premier jour de la semaine. Dans la huitième édition (1932), il devenait le dernier. La neuvième édition, en cours de publication, […]

Lire la suite...

Deuxième, second

18 mai 2009

Commentaires fermés

Deuxième, second Longtemps, second a été la forme la plus courante, et certains grammairiens prétendaient réserver l’usage de deuxième aux cas où la série comprenait plus de deux éléments ; lorsque l’emploi de second s’est fait plus rare, on a voulu le réduire aux cas où la série ne comprend que deux éléments. Littré, déjà, […]

Lire la suite...

Déchèterie

18 mai 2009

Commentaires fermés

Déchèterie En choisissant la forme déchèterie, l’Académie française a marqué sa préférence pour la forme la plus simple et la plus conforme à l’esprit de la langue. Force est de constater en effet que les termes féminins comportant le suffixe -erie et directement dérivés de substantifs en -et ne comptent qu’un seul t : c’est le […]

Lire la suite...

Courriel / Mél.

18 mai 2009

Commentaires fermés

  Courriel / Mél. D’origine québécoise, courriel, qui s’est répandu dans l’usage comme équivalent de l’anglais e-mail, désigne le message électronique et peut être, par extension, employé au sens de messagerie électronique : envoyer un courriel ; confirmer sa venue par téléphone ou par courriel. Ce terme a été approuvé par l’Académie française en juin 2003. Toutefois […]

Lire la suite...

Courbatu, courbaturé

18 mai 2009

Commentaires fermés

Courbatu, courbaturé Les mots courbatu et courbaturé sont corrects mais, bien que l’on emploie souvent l’un pour l’autre, ils ne sont pas tout à fait synonymes. Le Dictionnaire de l’Académie française (neuvième édition, en cours de publication), donne les définitions suivantes :

Lire la suite...

Couleur : accord de l’adjectif et du nom

18 mai 2009

Commentaires fermés

Couleur : accord de l’adjectif et du nom Les adjectifs simples de couleur s’accordent en genre et en nombre : des costumes noirs, des cheveux blonds, des lacs verdâtres.

Lire la suite...

Collections et collectionneurs

18 mai 2009

Commentaires fermés

Collections et collectionneurs Il existe en français une « collection » de termes pour désigner les divers collectionneurs. Si certains, d’usage courant, comme philatéliste (« collectionneur de timbres ») ou numismate (« collectionneur de pièces de monnaie ») sont connus du public et enregistrés dans les dictionnaires généraux, la plupart de ces termes ne sont guère répandus. Ils relèvent davantage d’un […]

Lire la suite...

Ce qui reste ou ce qu’il reste ?

18 mai 2009

Commentaires fermés

Ce qui reste ou ce qu’il reste ? Avec les verbes susceptibles d’être construits soit personnellement, soit impersonnellement, on utilise ce qui ou ce qu’il : qui est le sujet du verbe construit personnellement, qu’il apparaît dans la tournure impersonnelle. La nuance entre les deux possibilités est parfois indiscernable. Ainsi : ce qui restait d’élèves… (Pagnol) ; ce […]

Lire la suite...

C’est / ce sont

18 mai 2009

Commentaires fermés

C’est / ce sont  C’est, suivi d’un nom au pluriel ou d’un pronom autre que personnel, s’accorde avec celui-ci. Toutefois le singulier se rencontre parfois à l’écrit, particulièrement dans les cas suivants :

Lire la suite...

« Elle a l’air malin » ou « Elle a l’air maligne » ?

18 mai 2009

Commentaires fermés

Avoir l’air : « Elle a l’air malin » ou « Elle a l’air maligne » ? La neuvième édition du Dictionnaire de l’Académie française établit à l’article air (partie II, 2) la distinction suivante : – lorsque air conserve son sens plein (l’expression avoir l’air n’étant pas figée, un autre verbe, comme prendre ou se […]

Lire la suite...

Au temps pour moi

18 mai 2009

Commentaires fermés

Au temps pour moi Il est impossible de savoir précisément quand et comment est apparue l’expression familière au temps pour moi, issue du langage militaire, dans laquelle au temps ! se dit pour commander la reprise d’un mouvement depuis le début (au temps pour les crosses, etc.). De ce sens de C’est à reprendre, on […]

Lire la suite...
123456

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...