RSS

Archive | 18 mai 2009

2. Orthographe des nombres en lettres

18 mai 2009

Commentaires fermés

2. Orthographe des nombres en lettres Dans les nombres écrits en toutes lettres, la règle traditionnelle veut qu’on lie par un trait d’union les éléments inférieurs à cent, à moins qu’on ne soit en présence de la conjonction « et » : elle a vingt-trois ans ; elle a cent trois ans ; elle aurait cent quatre-vingt-quatre ans ; quatre mille […]

Lire la suite...

1. Écriture des nombres en lettres

18 mai 2009

Commentaires fermés

Nombres (écriture, lecture, accord) 1. Écriture des nombres en lettres  On écrit en toutes lettres : – les nombres employés substantivement : les trois quarts ; un trois-centième ; voyager en première ; consulter un in-quarto ; acheter du trois pour cent ; – les nombres rencontrés isolément et représentant des quantités simples (entières ou accompagnées de « demi » ou de « quart ») : Ils […]

Lire la suite...

Nombres (écriture, lecture, accord)

18 mai 2009

Commentaires fermés

Nombres (écriture, lecture, accord) 1. Écriture des nombres en lettres  On écrit en toutes lettres : – les nombres employés substantivement : les trois quarts ; un trois-centième ; voyager en première ; consulter un in-quarto ; acheter du trois pour cent ; – les nombres rencontrés isolément et représentant des quantités simples (entières ou accompagnées de « demi » ou de « quart ») : Ils […]

Lire la suite...

Nombre de mots de la langue française

18 mai 2009

Commentaires fermés

Nombre de mots de la langue française La définition même de « mot » fait difficulté, ce qui vide de sens la question de la « richesse » relative du vocabulaire des diverses langues : les langues dites « agglutinantes », par exemple, peuvent créer une infinité de « mots » dont chacun équivaudrait pour nous à une phrase entière. Est-ce que j’utilise plus […]

Lire la suite...

Nom collectif suivi d’un complément au pluriel (accord du verbe)

18 mai 2009

Commentaires fermés

  Nom collectif suivi d’un complément au pluriel (accord du verbe) Ce problème d’accord se présente dans de nombreux cas où le sujet est formé d’un nom et de ce qu’on peut appeler, suivant la terminologie du Bon Usage de Maurice Grevisse, un «  pseudo-complément » : l’accord se fait soit avec le nom, soit avec son «  pseudo-complément », […]

Lire la suite...

Mots nouveaux ou néologismes

18 mai 2009

Commentaires fermés

Mots nouveaux ou néologismes Si vous vous demandez comment un mot nouveau fait son entrée dans le Dictionnaire de l’Académie française, sachez que chaque dictionnaire possède sa politique éditoriale et intègre les mots en fonction de critères qui lui sont propres. Ainsi, l’Académie française n’accepte dans son Dictionnaire que les mots correctement formés, répondant à […]

Lire la suite...

Midi : « le midi », « ce midi »

18 mai 2009

Commentaires fermés

Midi : « le midi », « ce midi » On a parfois contesté l’emploi de ce midi pour désigner le milieu du jour où l’on est. Cette tournure, tout à faire analogue à ce matin et ce soir, ne peut être condamnée et se rencontre d’ailleurs chez les meilleurs auteurs (Gide, Giono, Genevoix…). En outre, midi s’emploie avec divers […]

Lire la suite...

Master / Magistère

18 mai 2009

Commentaires fermés

Master / Magistère  En 1999, l’Académie française a proposé le mot magistère pour désigner un diplôme universitaire qui complète des études du premier ou du second cycle, et sanctionne au minimum trois années de formation professionnelle associant enseignements et stages. Le terme fut aussi créé pour donner un équivalent à l’anglais master, de même sens […]

Lire la suite...

Mandature,néologisme incorrect

18 mai 2009

Commentaires fermés

Mandature Mandature est un néologisme incorrect et totalement inutile, né de l’intime conviction de certains que plus un mot est long, plus il confère d’importance à la chose qu’il désigne. On a toujours dit mandat pour nommer non seulement la fonction, la charge publique conférée par élection, mais aussi la durée d’exercice de cette charge […]

Lire la suite...

Malgré que

18 mai 2009

Commentaires fermés

Malgré que Malgré que s’emploie bien dans la langue soutenue, mais seulement avec le verbe avoir conjugué au subjonctif. Malgré que j’en aie, quelque mauvais gré, si mauvais gré que j’en aie ; en dépit de moi, de ma volonté : Je reconnais les mérites de mon rival, malgré que j’en aie ; Malgré qu’il en ait, […]

Lire la suite...

Majuscules

18 mai 2009

Commentaires fermés

Majuscules 1. Majuscules en géographie Les noms de points cardinaux ainsi qu’Occident et Orient prennent la majuscule s’ils désignent de manière absolue une partie d’un pays ou du monde, ou s’ils entrent dans la composition d’un nom de pays : vivre dans l’Ouest ; l’Occident ; le Sud-Est asiatique ; l’Afrique du Sud. Employés adjectivement ou pour désigner une […]

Lire la suite...

Les fautes de liaison

18 mai 2009

Commentaires fermés

On distingue par ailleurs deux types de fautes de liaison : – le cuir qui consiste à faire une liaison en t à la place d’une liaison en z, et plus généralement à effectuer à mauvais escient une liaison en t : Il s’est mis(t)au travail ; J’ai cru(t)apercevoir un écureuil ; – le velours qui consiste à faire […]

Lire la suite...

Liaison interdite

18 mai 2009

Commentaires fermés

La liaison  ne se pratique pas : – après la conjonction et : un fils et une fille ; – après la consonne finale d’un nom au singulier : un temps idéal, un nez épaté ; – après le s intérieur dans les locutions nominales au pluriel : des moulins à vent ; – après la finale -es de la 2e personne […]

Lire la suite...

La liaison est obligatoire

18 mai 2009

Commentaires fermés

Liaisons En français, la liaison peut apparaître entre un mot qui se termine par une consonne et un mot qui commence par une voyelle ou un h non aspiré (voir aussi l’article Le haricot), si ces deux mots ne sont séparés par aucune ponctuation ni par aucune pause orale. Selon les cas, elle est obligatoire, […]

Lire la suite...

Liaisons

18 mai 2009

Commentaires fermés

Liaisons En français, la liaison peut apparaître entre un mot qui se termine par une consonne et un mot qui commence par une voyelle ou un h non aspiré (voir aussi l’article Le haricot), si ces deux mots ne sont séparés par aucune ponctuation ni par aucune pause orale. Selon les cas, elle est obligatoire, […]

Lire la suite...

Leur chapeau ou leurs chapeaux ?

18 mai 2009

Commentaires fermés

Leur chapeau ou leurs chapeaux ? L’usage des meilleurs auteurs hésite entre le singulier et le pluriel (pour le nom et pour le possessif) lorsqu’un nom désigne une réalité dont plusieurs « possesseurs » possèdent chacun un exemplaire : on considère tantôt l’exemplaire de chacun, tantôt l’ensemble des exemplaires. Ainsi : « Mes compagnons, ôtant leur chapeau goudronné […]

Lire la suite...

« Le plus belle » ou « la plus belle »

18 mai 2009

Commentaires fermés

« Le plus belle » ou « la plus belle » Devant un adjectif au superlatif relatif (superlatif avec le plus, le moins…), l’article reste invariable lorsqu’il y a comparaison entre les différents degrés ou états d’une même chose, c’est-à-dire lorsque cette chose n’est comparée qu’à elle-même (on peut alors remplacer le superlatif par « au […]

Lire la suite...

Le haricot ou l’haricot ?

18 mai 2009

Commentaires fermés

Le haricot ou l’haricot ? Le h de haricot est « aspiré », c’est-à-dire qu’il interdit la liaison, impose que ce mot soit prononcé disjoint de celui qui le précède, au singulier comme au pluriel. On écrit et dit : le haricot, non l’haricot ; un beau haricot, non un bel haricot. Tous les dictionnaires indiquent par un signe […]

Lire la suite...

Jours de la semaine (pluriel et majuscules)

18 mai 2009

Commentaires fermés

Jours de la semaine (pluriel et majuscules) Les noms des jours de la semaine, tout comme les noms des mois, sont des noms communs. Ils sont donc variables en nombre et s’écrivent en minuscules. On écrira ainsi : Les membres de l’Académie française se réunissent tous les jeudis.  

Lire la suite...

Impératif des verbes du premier groupe

18 mai 2009

Commentaires fermés

Impératif À la deuxième personne du singulier de l’impératif, les verbes du premier groupe ont une terminaison en e, sans s : donne-lui ; regarde-le. Cependant, si le verbe précède le pronom en ou le pronom y, eux-mêmes non suivis d’un infinitif, on lui ajoute un s euphonique afin d’éviter le contact entre deux voyelles : manges-en. Quant au […]

Lire la suite...
123456

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...