RSS

Archive | 18 mai 2009

Le participe présent et l’adjectif verbal

18 mai 2009

Commentaires fermés

Les participes présents se terminent tous par -ANT : étant – ayant – sachant – disant – agissant – etc. Chaque verbe a un participe présent. C’est une forme nominale du verbe (elle ne se  » conjugue  » pas) ; elle est invariable (ni marque du féminin, ni marque du pluriel) ; elle a tous […]

Lire la suite...

Le participe passé

18 mai 2009

Commentaires fermés

Vous ne ferez aucune erreur d’accord si, dans ces emplois, vous analysez correctement le pronom réfléchi qui suit le sujet et précède le verbe. Si ce pronom est C.O.D (objet direct), le sujet est donneur d’accord. :

Lire la suite...

Le participe passé

18 mai 2009

Commentaires fermés

Le participe passé

Le participe passé Les participes passé se terminent par -é (changé), -i (fini), -u (mordu), -s (appris) ou -t (ouvert).

Lire la suite...

« On vous a informé (s) » « Vous nous avez contacté (s) »

18 mai 2009

Commentaires fermés

« On vous a informé (s) » « Vous nous avez contacté (s) » PLURIEL OU PAS ? Si ce « nous » représente plusieurs personnes, il faut un pluriel : « informés, contactés » ou « informées, contactées ». S’il ne représente que le ou la signataire, pas de pluriel : « informé(e), contacté(e) » Seul le sens donne la solution. De même avec « vous ». Suivant […]

Lire la suite...

Accord -expression numérique ou complémént

18 mai 2009

Commentaires fermés

« 30 % de la population SONT CONCERNES / EST CONCERNEE » Quel accord ? » Dans une expression « … pour cent » ou « %« , suivi d’un complément, l’accord du verbe soit avec l’expression numérique, soit avec le complément. Exemples : dix pour cent du capital est dépensé OU sont dépensés. dix pour cent de la population est atteinte […]

Lire la suite...

ACCORD DU NOM COLLECTIF SUIVI D’UN COMPLEMENT :

18 mai 2009

Commentaires fermés

NOM COLLECTIF (N.C) SUIVI D’UN COMPLEMENT : « une vingtaine d’amis A ETE INVITEE / ONT ETE INVITES » ? Un groupe de manifestants barrait OU barraient la rue ? Une majorité d’électeurs est satisfaite OU sont satisfaits ? Doit-on accorder avec le N.C. ou le complément ? La grammaire autorise l’un et l’autre. Mais le sens […]

Lire la suite...

Accord dunom suivi d’un autre nom avec préposition-

18 mai 2009

Commentaires fermés

un chef d’ENTREPRISE – des chefs d’ENTREPRISE(S) » ? Il s’agit d’expressions où un nom est suivi d’un autre nom avec préposition. On croit souvent que si le premier nom est mis au pluriel, le second doit suivre. C’EST FAUXLe sens seul doit dicter la décision. Exemples : Un marchand de journaux ; des marchands de […]

Lire la suite...

Le pluriel est-il correct après une expression négative ?

18 mai 2009

Commentaires fermés

Même après une préposition comme SANS (souvent suivie d’un nom sans article), vous êtes libre de mettre un singulier ou un pluriel. La grammaire n’y est pour rien. Seul le sens doit dicter votre choix. Exemples : Il a pris froid ; il était sorti sans manteau et sans bottes (il n’aurait pas attrapé froid […]

Lire la suite...

Sur Paris ?

18 mai 2009

Commentaires fermés

Sur Paris ? Après s’être répandu dans la langue populaire ou familière, l’usage de la préposition « sur » où l’on attendrait la préposition « à » est aujourd’hui fréquente dans les médias (travailler sur Paris ; déménager sur Brest). Si, avec un verbe de mouvement, cette construction peut éventuellement se justifier par sa connotation dynamique (ainsi de déménager sur […]

Lire la suite...

Soudure

18 mai 2009

Commentaires fermés

  Soudure Dans les mots formés d’un nom noyau précédé d’un élément préfixal, les éléments sont soudés entre eux si la soudure n’entraîne aucun problème de lecture. On écrira, par exemple : antiabolitionniste, coaccusé, oligoélément ou socioprofessionnel. En revanche, pour éviter les erreurs de lecture dues à la réunion de certaines voyelles (la réunion de o […]

Lire la suite...

Sot !

18 mai 2009

Commentaires fermés

  Sot ! Devinette : Un sot sur un cheval tient de la main gauche un seau. Dans sa main droite, il porte le sceau du roi. Le cheval fait un saut et les trois… (?) tombent à terre. Comment écrit-on « les trois s… ? » Par définition, il est impossible d’orthographier (de la même façon) des […]

Lire la suite...

Sigles et acronymes (différence, genre, pluriel)

18 mai 2009

Commentaires fermés

  Sigles et acronymes (différence, genre, pluriel) L’Académie française distingue les acronymes, qui se prononcent comme des mots ordinaires et s’écrivent en majuscules et sans points (UNESCO, ENA, OTAN), des sigles, dont chaque lettre est épelée et dans lesquels on place des points après chaque lettre (S.A.R.L., R.A.T.P., O.G.M., P.-D.G.).

Lire la suite...

Septante, octante, nonante

18 mai 2009

Commentaires fermés

Septante, octante, nonante Vous vous interrogez sur une des bizarreries les plus célèbres de la langue française. Pourquoi en effet dire soixante-dix, quatre-vingts, quatre-vingt-dix, alors que les formes septante, octante, nonante, en accord tout à la fois avec le latin et le système décimal, sont plus ou moins largement usitées dans divers pays francophones ?

Lire la suite...

Sans chapeau, sans chaussures

18 mai 2009

Commentaires fermés

  Sans chapeau, sans chaussures Sans peut, selon le sens, être suivi du singulier ou du pluriel. On écrira toujours au singulier les noms dits abstraits : Être sans pitié. Cela se comprend sans peine. Un orateur est sans passion quand il n’est pas animé par la passion. Cet homme est sans passions s’il ignore les […]

Lire la suite...

« Sabler » ou « sabrer le champagne » ?

18 mai 2009

Commentaires fermés

  « Sabler » ou « sabrer le champagne » ? Le verbe sabler signifiait entre autres, au XVIIe siècle, «  couler dans un moule fait de sable ». C’est probablement par allusion à la matière en fusion versée dans le moule que sabler a pu prendre le sens de «  boire d’un trait » (1615).

Lire la suite...

Tel / Tel que (accord)

18 mai 2009

2 Commentaires

  Tel / Tel que (accord) L’accord de tel introduisant un ou plusieurs exemples ou une comparaison suit la règle suivante : – tel que s’accorde avec le nom qui le précède et dont il dépend : les bêtes féroces telles que le tigre, le lion, etc. ;

Lire la suite...

Temps surcomposés

18 mai 2009

Commentaires fermés

  Temps surcomposés Les temps dits surcomposés servent à marquer des faits antérieurs et accomplis par rapport à des faits qui, eux-mêmes antérieurs par rapport à d’autres faits, s’exprimeraient par les temps composés correspondants. À la voix active, on forme l’indicatif passé surcomposé en ajoutant le présent de l’auxiliaire avoir au participe passé de l’auxiliaire […]

Lire la suite...

Terminologie et néologie

18 mai 2009

Commentaires fermés

  Terminologie et néologie Devant les développements considérables des sciences et des techniques et afin d’éviter l’emploi en trop grand nombre de termes étrangers, le plus souvent anglo-saxons, les pouvoirs publics ont souhaité se doter d’un dispositif de terminologie et de néologie, qui a été institué par le décret du 3 juillet 1996, conformément à l’esprit […]

Lire la suite...

Tout étonnée, mais toute surprise

18 mai 2009

Commentaires fermés

Tout étonnée, mais toute surprise La variabilité de Tout, adverbe, devant un mot féminin commençant par une consonne, constitue une singularité bien révélatrice de la résistance de l’usage, produit d’une histoire, à une «  logique » grammaticale qui ne souffrirait pas d’exceptions.

Lire la suite...

« Résidant » ou « résident » ?

18 mai 2009

Commentaires fermés

  « Résidant » ou « résident » ? On s’accorde à écrire les membres résidants et les membres correspondants d’une académie, et les résidents français au Canada, en Australie. Mais force est de constater que dans d’autres cas, et chez les meilleurs auteurs, l’unanimité n’a pas toujours régné.

Lire la suite...
123456

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...