RSS

14.1.Aïcha Bent El-Hattab (1re partie)

30 avril 2009

Nora Aceval


Autour de Tata Nora


Aïcha Bent El-Hattab (1re partie)

Aux temps anciens, un bûcheron très pauvre était contraint de se rendre tous les jours dans la forêt. Il coupait du bois qu’il vendait. C’était ainsi qu’il nourrissait ses enfants.
Un jour, sa hache resta coincée dans le tronc sur lequel il venait de cogner. Le pauvre homme essaya de toutes ses forces de la dégager mais rien n’y fit. En désespoir de cause, il dit à haute voix :


— Je donnerai ma fille Aïcha en mariage à celui qui m’aidera à retirer ma hache.
Soudain, comme par miracle, la hache se dégagea. Le bûcheron continua à couper le tronc quand un homme apparut et s’adressa à lui :
— Tiens, je te donne cette meule à grain. Emporte-la chez toi, et chaque jour ta femme aura de la farine pour pétrir le pain et rouler le couscous. Mais personne ne doit la voir. Recommande bien à ta femme de la recouvrir et de la garder loin des yeux indiscrets, sinon elle perdrait tout pouvoir.
C’était un Djinn qui vivait là, le même qui lui fit récupérer sa hache. Le bûcheron remercia et emporta le moulin qu’il donna à sa femme tout en lui recommandant :
— Attention ! Personne ne doit voir ce moulin à grain. Recouvre-le bien après chaque utilisation. Tu n’auras qu’à retirer le drap pour avoir de quoi pétrir le pain et rouler le couscous.
Elle promit. Ils vécurent de ce don et le bûcheron n’eut plus besoin d’aIler couper du bois ; les voisins l’ayant remarqué s’étonnèrent :
— Comment donc nourrit-il sa famille maintenant qu’il ne bouge plus de chez lui ?
Un jour que Aïcha, la fille du bûcheron, jouait avec ses camarades, elles l’interrogèrent :
— Comment faites-vous pour manger alors que ton père ne va plus travailler ?
— Mon père ? Ah ! Mais il a reçu d’un homme, dans la forêt, une meule à grain magique. Nous n’avons même pas besoin de moudre le grain, la meule nous donne de la farine pour le pain et la semoule pour le couscous.
Voilà comment les voisines découvrirent la bonne fortune du bûcheron. Pleines de dépit, elles insistèrent auprès des jeunes filles :
— Allez jouer avec Aïcha la fille du bûcheron et rusez pour qu’elle vous montre cette meule magique.
Un jour, en l’absence du bûcheron et de sa femme, Aïcha céda et invita ses camarades à venir voir la meule. Soulevant le drap, elle dit :
— Regardez, la voici !
Le soir lorsque la femme du bûcheron voulut se servir en farine, la meule resta vide. Elle en avisa son mari :
— La meule a perdu son pouvoir. Elle ne donne plus de farine.
L’homme qui avait compris ce qui s’était passé, soupira :
— Dis-moi plutôt de reprendre ma hache et d’aIler au travail.
Dès le lendemain, il reprit sa hache et reprit le chemin de la forêt. Soudain, l’homme lui apparut.
— Mais je t’ai donné une meule à grain. Qu’en as-tu fait ?
— Elle a perdu ses pouvoirs, répondit le malheureux.
Le Djinn lui donna un nouvel objet magique et lui annonça :
— Ecoute bûcheron ! Demain, il y aura un orage. La pluie, la grêle et la neige tomberont. L’orage sera si violent que personne ne pourra sortir. Moi je me présenterai sous l’apparence d’un mendiant. Je crierai : «Au nom de Dieu ! L’aumône !» Tu demanderas alors à Aïcha ta fille de m’apporter un peu de nourriture. J’en profiterai pour l’enlever car n’oublie pas que c’est à moi que tu l’as promise j’ai retiré ta hache du tronc.
— Je n’ai pas oublié, répondit le bûcheron. Elle est à toi. (à suivre…)

L’Algérie des contes et légendes Nora Aceval

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...