RSS

8.1.Dhiab fils de Ghanem (1re partie)

25 avril 2009

Nora Aceval

gifbebe17.gif

Autour de Tata Nora gifbebe13.gif
Dhiab fils de Ghanem (1re partie)

Ghanem était le chef de la qabila (tribu) des Béni Hillal. Sa femme mit au monde un garçon en même temps que la femme du berger.
La vieille accoucheuse échangea les deux nouveau-nés ; elle mit le fils du berger au sein de la femme du chef et le fils du chef au sein de la femme du berger. Ce dernier fut nommé Dhiab.


Les deux garçons grandirent ensemble. Ils reçurent une éducation digne des «fils des Béni Hillal». Ils apprirent l’art équestre, le maniement du sabre et à diriger les troupeaux de leur grande tribu. Ils maîtrisaient tous les savoirs indispensables à la vie nomade. Lorsqu’ils atteignirent l’âge de seize ou dix-sept ans, ils furent désignés pour rechercher une terre fertile avant la transhumance. Ils devaient faire leurs preuves. On plaça dans leurs turbans, autour du cou, une poignée de henné à chacun. Dispersé sur le sol et les rochers, le henné humidifié par la rosée du matin devait laisser des traces pour repérer les lieux. Munis de quelques provisions, ils entreprirent alors le voyage.
Ils parcoururent de nombreux espaces et rencontrèrent de nombreuses caravanes sur leur route.
Quelque temps après, ils s’en retournèrent. Tous les hommes attendaient car de leurs indications dépendait la nouvelle destination de la tribu. En mettant pied à terre les deux jeunes hommes trouvèrent les sages réunis. Le fils de Ghanem alla directement vers la tente pour embrasser sa mère et Dhiab se dirigea vers les sages après avoir attaché son cheval en amont. Ce n’est qu’après avoir accompli ce geste de bienséance qu’il se rendit auprès de sa mère.
Ghanem, le chef, les observait. Il avait bien remarqué que son fils s’était précipité auprès de sa mère alors que le fils du berger n’avait pas dérogé aux règles. Il en fut troublé.
— Comment ? s’était-il dit, mon fils est moins bien éduqué que le fils du berger ? Serait-il indigne d’être de ma lignée ?
Après le repas, les jeunes garçons rendirent compte de leurs observations aux anciens. Selon le protocole, le fils de Ghanem fut interrogé en premier:
— Qu’avez-vous découvert lors de votre voyage ?
— Rien ! répondit le fils du chef qui était revenu avec son henné. (à suivre…)

L’Algérie des contes et légendes Nora Aceval

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...