RSS

6.2.La chèvre et les chevrettes Azza et Maâzouza (2e partie )

22 avril 2009

Nora Aceval

chevre.gifAutour de Tata Nora Aceval

 


La chèvre et les chevrettes Azza

et Maâzouza

 

(2e partie et fin)

Résumé de la 1re partie n
Prenant le loup – qui avait adouci sa voix – pour leur mère, les deux
chevrettes Azza et Maâzouza lui ouvrent la porte et se font «avaler»…

A son retour, la chèvre trouva la porte grande ouverte. Elle comprit vite qu’un malheur était arrivé. Elle chercha, chercha… Elle chercha sous la table, derrière l’armoire, dans le coffre, sous les tapis, mais elle ne
trouva pas ses petites.

Azza et Maâzouza avaient bel et bien disparu.
La chèvre comprit que c’était le loup qui les avait dévorées.
Désespérée, elle courut en direction de la forêt et ne tarda pas à
l’apercevoir, le ventre bien gonflé, ronflant sous un arbre. Il faisait
sa sieste pour digérer. Elle le réveilla en le menaçant :
— Rends-moi mes filles. Je suis sûre que c’est toi qui les as avalées. Si tu ne les recraches pas, je t’éventre avec mes cornes.
— Je ne peux pas. C’est trop tard, je les ai mangées, répondit le loup.
— Battons-nous. Je vais te tuer et t’ouvrir le ventre pour récupérer mes filles, hurla la chèvre.
Le loup protesta :
— Mais non ! Ce n’est pas juste. Toi, tu as des cornes et moi, je n’en ai pas.
— Eh bien, si ce n’est que cela, je vais te fabriquer des cornes.
La chèvre lui confectionna sur place et très rapidement une jolie paire
de cornes en argile qu’elle lui colla sur la tête, juste à côté de ses
oreilles toutes noires. Chacun d’eux se mit en garde et le combat
commença. A la première charge, les cornes en argile du loup se
brisèrent et la chèvre l’éventra. Ensuite, elle se hâta de sortir Azza
et Maâzouza. Hélas, aucune des deux ne respirait. Maman Chèvre les
secoua, secoua, en vain. Elle s’assit alors auprès de ses filles et se
mit à verser des larmes de douleur.
Elle pleurait, pleurait… Ses gémissements furent entendus par une
abeille qui butinait tout près. Celle-ci vint la trouver et lui demanda
la raison de tant de pleurs. La chèvre, entre deux sanglots, lui
raconta toute son histoire. L’abeille, qui connaissait toutes les
vertus des plantes, la rassura :
— Tu sais, je connais une plante qui pourra ressusciter tes filles.
La chèvre la supplia de se précipiter pour lui rapporter cette plante. L’abeille ne tarda pas à revenir avec une petite feuille.
— Prends-la et frotte-la sur les narines de Azza et de Maâzouza, lui conseilla-t-elle en s’envolant.
La chèvre suivit les instructions : elle prit la feuille, la frotta sur
les petits museaux de ses filles qui se réveillèrent aussitôt et se
jetèrent dans ses bras.
Voilà comment la maman chèvre sauva ses filles Azza et Maâzouza. Et
voilà aussi comment elle se débarrassa du loup. Mais personne ne sut
jamais le nom de la plante miraculeuse.
Elle est partie, je suis venue !

L’Algérie des contes et légendes Nora Aceval

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Une réponse à “6.2.La chèvre et les chevrettes Azza et Maâzouza (2e partie )”

  1. Webmaster Dit :

    Un peu d’humour
    2 abeilles discutent :
    - J’ai Internet dans ma ruche…
    - Chouette, donne moi ton e-miel!

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...