RSS

Nora aceval à Tizi ouzou

18 avril 2009

Non classé

Journal liberté

Actualité (Samedi 18 Avril 2009)


De nombreuses festivités prévues à travers tout le pays

La Kabylie commémore ses printemps de révolte

Par : Y. Arkat / S. Leslous

Le double anniversaire du Printemps berbère de 1980 et du Printemps noir de 2001 fera l’objet de nombreuses festivités, qui débuteront aujourd’hui à travers plusieurs régions du pays.

C’est ainsi que les deux associations culturelles Numidya d’Oran et Tarwa n’Gaya de Tizi Ouzou se sont associées pour célébrer à Oran le 29e anniversaire du Printemps berbère. Un programme riche et varié se déroulera à la Maison de la culture d’Oran à partir de demain dimanche. Outre la projection de films amazighs, des récitals poétiques et des représentations théâtrales sont au menu du programme qui s’étalera jusqu’au 24 avril. À Tizi Ouzou, la maison de la culture Mouloud-Mammeri organise, à partir d’aujourd’hui, une semaine de l’amazighité qui s’étalera jusqu’au 23 avril.
Plusieurs conférences seront données sur les différentes facettes de la problématique identitaire. Pour cet après-midi, Abderzak Dourari, directeur du Centre national d’aménagement de la langue amazigh, abordera les missions de l’institution qu’il dirige, alors que Youcef Merahi, SG du HCA, abordera demain le volet de l’édition amazigh en Algérie. “Développement de la littérature amazigh depuis le Printemps berbère” est l’intitulé d’une communication que donnera mardi le Dr Saïd Chemakh de l’université de Tizi Ouzou. Le même jour, deux autres conférences seront animées par Boudjemaâ Aziri du HCA sur “L’évolution de la langue amazigh” et l’universitaire Youcef Nacib sur “Le mysticisme dans l’œuvre de Slimane Azem”. Mme Bilek abordera, elle, l’aspect de l’enseignement de tamazight depuis 1995, année du boycott scolaire. De plus, le programme comporte aussi des expositions sur la chronologie du mouvement berbère et des spectacles pour enfants qui seront animés par la conteuse Nora Aceval. L’Association des enseignants de tamazight de Tizi Ouzou organise, mercredi, la grande dictée en tamazight destinée aux collégiens. Par ailleurs, des ventes-dédicaces sont assurées par des auteurs tels que Youcef Merrahi, Rachid Mokhtari, Rabah Toumert, Abdelkader Naït Abdellah. Le programme sera clôturé, jeudi après-midi, par un gala artistique.
De son côté, le Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie (MAK) appelle à une marche populaire pour le lundi 20 avril à Tizi Ouzou. La manifestation prévue à 10h démarrera du campus universitaire de Hasnaoua pour rallier le siège de l’ancienne mairie de Tizi Ouzou.
Par ailleurs, la commémoration du Printemps noir, qui viendra rappeler la tragédie des évènements sanglants d’avril 2001 en Kabylie, sera aussi marquée aujourd’hui à Béni-Douala et à Tizi Ouzou par plusieurs festivités. C’est ainsi que le président de la commission d’enquête sur les événements tragiques de Kabylie, le professeur Mohand Issad, animera aujourd’hui, à 13h, une table ronde ayant pour thème “Pourquoi l’impunité et comment pouvoir juger les assassins des 126 martyrs du Printemps noir 2001”.
Le médecin-chef du PU au CHU de Tizi Ouzou, durant les événements tragiques de 2001, est également invité à cette table ronde qui sera précédée par le dépôt d’une gerbe de fleurs sur la tombe de Guermah Massinissa, dans son village natal à Agouni Arous, dans la daïra de Béni- Douala, alors qu’il est prévu aussi une projection vidéo du colloque sur l’impunité organisé en juin 2008 par l’ex-mouvement citoyen des archs.
Il est à souligner que l’initiative d’organiser ces activités, huit ans après les assassinats de 2001 en Kabylie, revient au groupe qui a mené avec le Chef du gouvernement, en 2005, un dialogue qui n’a été suivi d’aucune concrétisation sur le terrain.         

Y. Arkat / S. Leslous

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Une réponse à “Nora aceval à Tizi ouzou”

  1. saibi jugurta Dit :

    onjour a tout

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...