RSS

« un remède de bonne femme »

16 avril 2009

Non classé

« un remède de bonne femme »
 
Question : Le mot « romano » est-il un mot argotique, raccourci de « romanichel » ?

http://www.ahlabellelangue.com/p3.php

2.

Remèdes de bonne femme

Remèdes désuets voire inefficaces.
Remèdes simples et populaires.

Cette expression a une connotation très péjorative.

Cependant, à l’origine il était question de remèdes “de bonne fame” (du latin “bona fama”) c’est-à-dire de bonne renommée. Il faudrait en toute logique parler de “remèdes bien famés”, de “remèdes fameux” ce qui n’a rien de diffamatoire envers les femmes.

La confusion viendrait du fait que l’usage du mot “famé” s’est perdu au fil du temps mais que sa présence dans certaines expressions, elle, subsistait. Souvent dans ces situations le mot inusité est progressivement remplacé par un mot de même consonnance – mais de sens parfois différent – plus couramment utilisé alors. Ce qui expliquerait le glissement d’un “remède de bonne famé” vers “un remède de bonne femme”.

Le sens péjoratif de cette expression est donc venu sur le tard lorsque les mots “bonne famé” furent remplacés par “bonne femme”. En effet “bonne femme” désigne la femme dans le langage populaire souvent peu courtois.

Fabrice Bardeau écrivait, en 1973, dans “La Pharmacie du Bon Dieu”:

Il n’est peut-être pas totalement absurde de supposer qu’un jour quelques cours (d’enseignement médical) puissent s’ouvrir sur les remèdes dits de bonne fame dont les plantes constituent la base thérapeutique la plus sûre.

C’est intentionnellement que nous écrivons “fame” et non “femme“, car l’origine authentique de cette expression vient du latin “fama”, qui signifie renommée, réputation. Il s’agissait de remèdes réputés et bien connus, qui n’étaient pas l’apanage de quelques bonnes femmes, comme le fait supposer le sens populaire.

http://www.mon-expression.info/remedes-de-bonnes-femmes

 

 

 

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...