RSS

 » tenir la dragée haute »

16 avril 2009

Non classé

Signification:

Faire sentir son pouvoir à quelqu’un.
Faire longtemps attendre quelqu’un et ne lui procurer qu’une petite quantité de ce qu’il attend.

1.Origine de l’expression  » tenir la dragée haute » à quelqu’un ? 

D’abord, contrairement à ce que l’on croit souvent, elle ne veut pas dire « mépriser » quelqu’un mais lui faire attendre quelque chose, le faire languir en quelque sorte. L’origine de cette expression est très controversée mais personnellement je retiendrai la version qui fait allusion à ce jeu d’enfant où il faut attraper quelque chose, comme une friandise, un bonbon, ou une dragée au bout d’une ficelle. Un peu comme on fait avec un sucre et un chien…

http://www.ahlabellelangue.com/p3.php

2.Cette expression date du XVIIIe siècle.
Deux écoles s’affrontent quant à son origine.

La première fait simplement le rapprochement avec un ancien jeu d’enfants où ils devaient attraper une friandise suspendue à un fil.
Celui qui tenait le fil et tirait dessus selon son bon vouloir pour empêcher les marmots d’attraper trop facilement le bonbon avait sur eux une certaine forme de pouvoir.
Tout comme vous, lorsque vous donnez un susucre à votre chien en le lui tenant en hauteur et en le faisant longuement saliver jusqu’à ce qu’il se décide enfin à vous arracher la main (la prochaine fois, vous choisirez un teckel au lieu d’un pitbull !).

La deuxième vient aussi d’une friandise, mais destinée aux chevaux, cette fois.
La ‘dragie’ (déformée ensuite en dragée) était une botte de fourrage vert, mélange de froment et de sarrasin, gourmandise dont raffolaient ces équidés mais dont ils ne devaient pas abuser.
Pour dresser le cheval et lui apprendre à maîtriser sa gloutonnerie, ces dragies étaient placées haut dans son râtelier, hors de sa portée. Et on ne lui en distribuait ensuite qu’avec parcimonie.

http://www.expressio.fr/expressions/tenir-la-dragee-haute-a-quelqu-un.php


À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Une réponse à “ » tenir la dragée haute »”

  1. Moshe Brubeck Dit :

    Nous sommes à planifier notre voyage, donc je trouve votre blog à un bon moment, merci.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...