RSS

Nedjma: conquête romanesque et perte des origines

16 avril 2009

Non classé

Nedjma: conquête romanesque et perte des origines

En gestation dès 1946, écrit concurremment au Cadavre encerclé, Nedjma dont un extrait est publié en 1953 dans le revue Esprit sous le titre très rimbaldien de roman paraît aux éditions du Seuil en 1956, « dans le fracas des armes et des fumées chauvines ». Les éditeurs dès la préface signale la forme déconcertante de ce récit poétique qui entraîne le lecteur dans l’ exploration de mémoires abîmées. Par ondes concentriques, l’écriture remonte le temps à partir des récits lacunaires de quatre protagonistes amants rivaux  gravitant deux à deux autour de Nedjma la cousine étrangère dans une reconstitution impossible de l’histoire des origines. L’ organisation duodécimale très concertée du livre travaille à partir de l’ordonnancement du mythe tribal  par un jeu subtil sur le pair et l’impair .

Tentative de résorber la béance entre  passé mythique et présent d’aliénation, Nedjma, en contre-point du récit L’Etranger qui prive de toute perspective historique, essaie de restaurer le récit le plus archaïque de soi. C’est dans le sillage de ces deux discours fondateurs – parodie du roman de la conquête et mise à l’épreuve de la légende tribale – que prend naissance une forme romanesque originale et transgressive.

« Je n’ai pas de carte d’identité ». Cette phrase qui inaugure et clôt l’ oeuvre désigne explicitement l’ enjeu d’une écriture qui fait retour jusqu’au lieu de la perte pour refaire le trajet d’une histoire d’aliénation. Nedjma tente de faire parler les silences de l’ histoire. Le roman se construit en deux mouvements symétriques et opposés autour d’un axe médian, la scène du Nadhor, en une exploration de trois nappes de temps : présent d’aliénation, passé de la faute des pères, temps mythique de l’ entre-soi. Aux antipodes du Zénith, le mont des Jumelles, image en creux de l’ assomption mythique, renverse la perspective : les différentes quêtes d’identité autour de Nedjma s’ orientent alors vers une prise en charge du présent et de l’ histoire en un mouvement d’individuation plurielle. Ce second mouvement qui relie/relit les aspirations épiques de Lakhdar aux bribes de journaux de Mustapha offre une nouvelle version de la manifestation de Mai 1945 qui inaugure le temps historique.

Le premier volet de l’ histoire romanesque de Nedjma  marqué par l’ intrusion de Mourad, personnage nommé désir, dans « les noces » coloniales et le meurtre de « l’ étranger », dévoile l’ origine de la prise de parole romanesque. Il est tout entier tendu vers la volonté de remembrer fictivement les récits parcellaires des différents protagonistes autour de Nedjma. Métaphore de cette volonté de refaire l’ histoire pour la ressourcer dans un passé mythique, l’ enlèvement de Nedjma conduite au Nadhor par Rachid est censé effacer l’ enlèvement de sa mère la « Française andalouse et juive de surcroît » perpétré à la génération précédente par les pères des héros.

Mentor de cette quête à rebours, Si Mokhtar le faux père adultérin et fratricide qui est à l’ origine de la tragédie se trouve au coeur d’une double mésalliance: Nedjma fruit de l’ adultère dans le passé avec l’ étrangère est, au présent, dans une relation incestueuse puisque, ignorant ses véritables origines, elle a été mariée avec son propre frère Kamel.

De fait Nedjma semble vouée par les conditions mêmes dans lesquelles elle a été conçue à la duplicité. Descendante de Keblout et fille de « l’ insatiable Française, trois fois enlevée » qui « dans un oubli sans vergogne, ou pour n’avoir pas à choisir entre quatre mâles, deux par deux, n’avait pas même départagé les deux derniers, ses ravisseurs… » (p.179), la bâtarde est l’ emblème même de cette entreprise des pères indignes de « bouleverser la chronologie du sang pour abandonner un terrain de plus à la douteuse concurrence de deux lignées » (p.98). Dès lors Nedjma, fruit de la faute exogamique, objet obsessionnel des discours fragmentaires des protagonistes qui gravitent autour d’elle, concentre tout un travail sur la scénographie du double et de la dissociation, du décalement et de l’ intersection qui spécifie l’ écriture déchirée de Kateb, faite de montage.

Avec ce roman apparaît dans la littérature algérienne de langue française une nouvelle conscience de la temporalité et du souvenir ébranlés par la brisure historique de l’ intrusion coloniale [9], se précise un nouveau statut du personnage qui scelle la fin des héroïsmes d’antan et l’ apparition du sujet de l’ Histoire. Ainsi s’ affirme la mutation en cours de l’ imaginaire en matière de « féminité ». Le « féminin » d’un tel temps de bouleversement tellurique, d’un tel imaginaire ouvert sur la duplicité historique, ne pouvait qu’être porteur d’inquiétante étrangeté, tout abîme et tout énigme. Porté par un langage poétique explosif qui est, par lui-même, mise en procès de toute forme instituée. Le personnage de Nedjma s’ affirme destruction de l’ identité de l’ être et du sens et de ce fait, il correspond bien à la crise des structures et des institutions sociales, au temps de leur mutation ou affolement.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...