RSS

« Couper les ponts »

15 avril 2009

Non classé

[ EXPRESSION ]
« Couper les ponts »

[ SIGNIFICATION ]
Interrompre toute relation

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

2 Réponses à “« Couper les ponts »”

  1. aliamostefaoui Dit :

    C’est vivre
    Fanon, Amrouche et Feraoun
    Trois voix brisées qui nous surprennent
    Plus proches que jamais
    Fanon, Amrouche, Feraoun
    Trois source vives qui n’ont pas vu
    La lumière du jour

    Et qui faisaient entendre

    Le murmure angoissé

    Des luttes souterraines

    Fanon, Amrouche, Feraoun

    Eux qui avaient appris

    A lire dans les ténèbres

    Et qui les yeux fermés

    N’ont pas cessé d’écrire

    Portant à bout de bras

    Leurs oeuvres et leurs racines

    Mourir ainsi c’est vivre

    Guerre et cancer du sang

    Lente ou violente chacun sa mort

    Et c’est toujours la même

    Pour ceux qui ont appris

    A lire dans les ténèbres,

    Et qui les yeux fermés

    N’ont pas cessé d’écrire

    Mourir ainsi c’est vivre.

    Kateb Yacine (Paru dans Jeune Afrique, Paris, n°107, 5-11 novembre 1962).

  2. aliamostefaoui Dit :

    desolee, erreur d’envois!!!!!!!!!

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...