RSS

L’histoire d’une rencontre….avec une autre langue

8 avril 2009

Non classé

Mercredi 8 Avril 2009 1h43mn 12s


Auteur     : Larbi Bouhebtoun (IP: 41.200.120.151 , 41.200.120.151)
E-mail     : anef@yahoo.fr

Texte :  10

L’histoire d’une rencontre….avec une autre langue

Comme à l’accoutumée, je m’ attablais tous les soirs devant  mon ordinateur pour changer un peu d’air, j’aimais beaucoup jouer au scrabble, un désir brûlant, juste pour se mesurer avec les autres joueurs, par la même

occasion les connaitre, et s’échanger les idées le tout à l’aide d’un clic.
J’avais beaucoup de mal à entamer une discussion sur un sujet donné, d’ailleurs on se limitait juste au jeu, beaucoup de palabres, mais qui au fond n’avaient ni goûts, ni sens à mon avis.

Un soir, le hasard a voulu que je rencontre Housna virtuellement et grâce à  l’internet, on a entamé une partie, puis une deuxième puis une autre et ainsi de suite…
J’ai appris qu’elle habitait  à Casablanca, au Maroc.
Au départ, on parlait arabe, on essayait de transformer, de traduire les mots ; mais nous nous sommes rendus compte que certaines expressions étaient incompréhensibles soit de mon coté, soit  du sien, alors nous optâmes  pour le français, langue commune aux deux pays, et là  nous nous félicitâmes  du résultat, dans ce monde d’incompréhension cette langue telle un clair de terre nous a permis d’illuminer nos idées.

Housna au départ n’aimait pas parler ou parlait peu, mais elle annonçait une phrase, un mot, une expression tel un capteur pour garder le fil de la discussion.
Je n’ai pas vu son visage, mais à travers ses paroles j’avais compris qu’il était  rayonnant, serein mais  un peu triste.
Un soir, après plusieurs discussions autour de divers sujets, elle me posa une question : « et toi  qu’en penses tu de l’avenir, la haine, la paix,… » Et là j’ai vite compris que nos idées étaient compatibles dans tous les domaines et notre vision des choses était unique.
Même si nos génomes diffèrent, nous ne faisions  qu’un, nous étions obligés pour la circonstance de parler une autre langue, comme quoi il suffit parfois d’oser pour se faire comprendre.
Et depuis notre amitié devint pérenne….grâce à une autre langue.

Larbi

Voir tous les commentaires sur cet article:
http://nadorculture.unblog.fr/2009/04/05/2479/#comments

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...