RSS

« Le coeur de l’homme est son paradis ou son enfer. »

3 avril 2009

Non classé

Vendredi 3 Avril 2009 17h27mn 13s


Une vieille dame s’arrête un soir dans un restaurant d’autoroute. Elle va au self et prend une soupe chaude,   puis va s’asseoir toute seule à une table.   Elle se rend compte qu’elle a oublié de prendre du sel. 

   

          Elle se lève, erre un peu dans le restaurant   avant d’en trouver, et retourne à sa table. Mais en revenant, elle y trouve un noir assis,   qui plonge sa cuillère dans le bol de soupe   et la mange lentement.      « Oh! Il a du culot ce noir! pense la brave dame. Je lui apprendrais bien les bonnes   manières  »       Mais elle s’assied sur le côté de la table,   et charitablement le laisse manger un peu de sa soupe. Tirant un peu le bol à elle, elle   plonge sa cuillère elle aussi,cherchant à   partager au moins cette soupe avec lui. Le noir retire doucement le bol vers lui,   et continue de manger.
La dame se remet à le tirer légèrement vers   elle, pour pouvoir y avoir accès. Et ils   finissent la soupe ainsi. Alors le noir se lève, lui fait signe de   patienter, et revient avec une portion de   frites énorme, qu’il partage avec elle,comme la soupe.Enfin ils se saluent, et la dame part aux   toilettes. Mais quand elle revient, elle veut   prendre son sac pour partir, et découvre qu’il n’est plus au pied de sa chaise.     

« Ah! J’aurais bien dû me méfier de ce noir! ».Elle hurle dans tout le restaurant, criant   au voleur, jusqu’à ce que finalement on   retrouve son sac, posé au pied d’une table   où repose un bol de soupe refroidie…  

SON bol auquel personne n’a touché.  C’était elle qui s’était trompée de table   et avait partagé le repas de l’homme!     

« Le coeur de l’homme est son paradis ou son  enfer. »   Jean-Jacques Rousseau

Par Mostefaoui El Alia

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...