RSS

“SAÏD MEKBEL – DIX ANS DÉJÀ”

2 avril 2009

1.Lu pour vous

Culture : Côté BOUQUINS
“SAÏD MEKBEL – DIX ANS DÉJÀ”
Editions Dalimen (2005)
Hommage au plus célèbre des chroniqueurs


A lire ! Saïd Mekbel – Dix ans déjà vient de paraître aux éditions Dalimen. Sur 211 pages, c’est le souvenir intarissable d’une époque d’aucuns ne pourrait oublier. Au cœur d’une Algérie qui renaît de ses cendres, apparaît le souvenir d’un homme passionné, qui a payé de sa vie par amour pour la liberté.

Saïd Mekbel a disparu le 11 décembre 1994. Assassiné par les hordes sauvages, Mekbel n’a pas eu l’occasion de choisir ou de comparaître devant un tribunal qui aurait pu décréter qu’il était libre d’écrire et surtout de vivre.
Il aurait pu bénéficier d’une amnistie générale par exemple. Puisque ses assassins, ses terroristes qui ont failli réduire à néant l’Algérie ont le choix aujourd’hui de circuler librement. Eux, ils ont survécu à la décennie noire. Mais les autres, les journalistes, les militaires, les citoyens, comment peut-on les oublier ? Comment peut-on consoler leurs familles ? Comment expliquer à leurs enfants demain d’aller voter pour pardonner et vivre comme si de rien n’était avec ces terroristes ? Dans pareille situation, il est très pénible de ne pas appliquer la loi du talion. Il était temps de voir resurgir de l’oubli le fracas encore retentissant des chroniques de la “décennie noire”, celles de Saïd Mekbel et tous les autres. Ses victimes que certains politiques sans scrupules n’hésitent pas à sacrifier même après leur mort sur l’autel d’un compromis scabreux. Au nom de quelle justice ils se sont autorisés à égarer dans leur mémoire commune le combat de ces martyrs ? En parallèle, pour un même combat et deux tortionnaires, les enfants de chouhada, ceux du Front de libération nationale, eux, ils ont quand même eu la chance d’être reconnus et même de bénéficier des largesses partagées d’une Algérie libre après 1962. En 2005, les enfants d’Octobre 1988 ont les présente une fois de plus devant les urnes libeller la concorde civile.
Sam H.
Saïd Mekbel – Dix ans déjà
Editions Dalimen (2005) 450 DA – 211 pages

Ps ; Notre Nawel est invitée à élaborer une fiche de lecture de ce livre

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...