RSS

Hommage aux lycéens Bouchareb Nacer

20 mars 2009

Non classé

 

Hommage aux lycéens Bouchareb Nacer 1980

Vendredi 20 Mars 2009 16h11mn 01s

 

 

 


Tous les arbres de Sid El Abed, c’est nous,lycéens de Bouchareb Nacer,qui les avions plantés un beau vendredi de mars 1980 suite à   l’initiative de Mohamed Mostefaoui.

Sougueur  avait aussi connu: L’HOMME  QUI PLANTAIT  DES ARBRES ; authentique ,qui a vraiment existé et il a initié ses semblables à protéger leur environnement que l’est     Elzéard Bouffier , personnage de fiction principal du roman L’homme qui plantait des arbres, écrit par Jean Giono.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Une réponse à “Hommage aux lycéens Bouchareb Nacer”

  1. maaradji khaled Dit :

    Je ne conteste aucune action qui fut celle de notre cher et regretté ami et frère,Mohamed.
    Et Dieu sait, combien elles étaient nombreuses.
    Mais je tiens à préciser que certains arbres de la Montagne carrée, Sid El Abed, étaient aussi l’oeuvre du volontariat pratiqué hebdomadairement par les élèves et certains professeurs du lycée Ibn Rostom de Tiaret au début des années 70 (et j’en faisais partie.)
    J’apporte cette précision ,non parce que j’ai planté des arbres moi aussi, mais pour rendre hommage à Mohamed et à celles et ceux qui, avant et après lui, avaient contribué à protéger l’environnement, et qui ne sont plus aussi de ce monde.
    Que Dieu leur accorde sa Clémence et les accepte tous en son vaste Paradis.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...