RSS

Bannissons la médiocrité

22 février 2009

Non classé

Dimanche 22 Février 2009 16h59mn 47s


Nouveau commentaire sur l’article #1953 « j’en ai quand même sur le coeur »
Auteur     : kelouche (IP: 70.49.93.71 , bas14-montrealak-1177640263.dsl.bell.ca)
E-mail     : kelouche_a@hotmail.com
Commentaire: 

              Écoutez  pour construire il faut être altruiste envers les générations futures, il faut  commencer avant tout abord par se situer dans un repère bien précis en termes de temps et des fois même tout reconstruire et pourquoi pas , et aussi ne pas se laisser guider par ses sentiments ou encore caresser untel ou untel dans le sens du poil, et dieu sait qu’il y en a quelques uns dans ce blog et c’est très regrettable,  car il y a urgence en la demeure  et il n’en est pas question de plaire à X ou Y, au détriment

d’une aspiration à nation prospère. C’est l’avenir de nos enfants dont il s’agit,  ceux-là même qui vont affronter la vie très bientôt et plus vite qu’on ne le pense, ceux-là qui porteront le flambeau lorsque nous deviendrons tous de vieux retraités, ou dégustateurs de tulipes par les racines.Dans le fond posez-vous la question, êtes vous confiants dans l’avenir? Pensez-vous que l’enseignement actuel (chronologie oblige-repère) est assez bon pour que ceux qui nous remplaceront très bientôt, seraient à la hauteur de nos espérances??Je n’attends pas de réponses ni de vous ni de personne d’autre, car aussi bien vous, moi que tous les autres,  nous savons clairement c’est quoi et aussi le pourquoi, alors trouvons le comment,  et arrêtons enfin de prôner la politique de l’autruche du maâliche.
Les professeurs et les instituteurs que j’ai eu ne sont pas tous extraordinaires  et ils n’étaient pas tous bons, et je suis loin d’être un cas unique,  il y  a ceux qui t’apprenaient ce qu’ils avaient à t’apprendre point à la ligne, il y avait ceux qui t’apprennent par contre à raisonner par toi-même à développer ton  sens de l’observation, ton sens critique et de ne pas prendre tout pour acquis , mais il y avait aussi des touristes ceux-là qui viennent et qui repartent comme ils étaient venus des chronophages (mangeur de temps d’autrui) sans plus. En d’autres termes ceux qui laissent leurs empreintes et ceux que tu n’aimerait pas qu’on t’en parle même pas accident.
Et ceux qui me connaissent savent de quoi je parle, merci Rabah pour ton commentaire, je sais que tu es de ma génération et que tu as pétri dans la même pâte que moi, je sais que tu es direct et que tu n’acceptes pas la médiocrité quoi qu’il arrive.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

2 Réponses à “Bannissons la médiocrité”

  1. BENMOKHTAR Aomar Dit :

    M.KELLOUCHE pense et dit que les professeurs et les instituteurs qu’il a eus n’étaient pas aussi bons que l’attestent « ceux qui les caressent dans le sens du poil ».C’est très facile de le déclarer d’aussi loin et maintenant.
    Que tout le monde sache,lui en premier,que pour arriver là où il est,il a fallu qu’il passe d’abord par les notions aussi minimes soient-elles,apprises d’une manière ou d’une autre par ceux-là mêmes dont il ne voudrait « pas entendre parler même par accident ».Moi qui pensait que des cadres s’exilaient pour se parfaire dans tous les domaines dont le respect de celui qui nous appris harf.INGRATITUDE QUAND TU NOUS TIENS!tout à fait l’opposé de SI RABAH pourtant « pétri dans la même pâte »

  2. habiba Dit :

    quel domage!quel gâchis!

    Je ne connais ce monsieur,mais voudrais lui dire combien ses propos m’ontindigné.
    Algérienne et fière de tous ceux qui se sont sacrifiés ,ces bacheliers qui ont laisser tomber leurs études et répondu OUI au devoir sans se poser de questions , relayés par de jeunes professeurs dont vous êtes le produit.Des jeunes qui se sont donnés à fond pour former des philosophes comme vous pour les dénigrer depuis les pays d’europe ou je sais où vous etes exactement.
    Connaissant trop bien l’europe,je sais
    que si vous y êtes ,c’est sans doute
    parce qu’il ont besoin de vous,et si on besoin de vs ,c’est sans doute parce qu’on vs a bien formé ces profs dont vous n’avez aucun réspect,mais qui croyez sont très bien vus et réspectés par toute la société algérienne. men allamani harfan sartou lahou abden. J’éspère que vous n’avez pas oublier votre langue.
    nous sommes tous sortis d’un même pétrin.
    Réspect à tous les profs.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...