RSS

Résumé du roman « Le fils du pauvre » de M. Feraoun

21 février 2009

1.Lu pour vous

Nouveau commentaire sur l’article #1488 « Le Fils du pauvre(résumé) »

Auteur     : tigrine (IP: E-mail     : hichemtigrine@yahoo.com
Commentaire: Résumé du roman « Le fils du pauvre » de Mouloud Feraoun

Premier roman de l’écrivain algérien, Mouloud Feraoun, « Le fils du pauvre » retrace la vie de Fouroulou Menrad, personnage principal du récit.
De dimension autobiographique, ce livre peint l’enfance et l’adolescence de l’auteur dans un village de cette Kabylie montagneuse où il fut tour à tour berger, élève studieux, puis instituteur. Ce n’est pas une histoire quelconque quoi qu’elle retrace une vie très simple de par les gens qui en sont les acteurs.

De parents pauvres, Fouroulou Menrad était tout destiné à être berger mais mu par une forte ambition et des rêves omniprésents, cet homme-enfant luttait sans cesse pour échapper à son destin.

Il était seul à croire en un avenir différent de celui des siens, pourtant très attaché à eux. Il vivait le dur labeur de son père qui subvenait difficilement aux besoins de la famille, la patience à toute épreuve et la générosité de sa mère. Rien ne lui échappait; ni la tendresse d’une de ses tantes, ni la jalousie de l’autre, encore moins l’attachement de ses cousines et le dévouement de ses soeurs. Cette vie belle et dure à la fois telle que nous la raconte Mouloud Feraoun est imprégnée d’émotions, dans une société où l’on respecte les grands, écoute leurs conseils, où l’on protège inéluctablement les petits et les faibles. L’on est pauvre et l’on vit heureux en se battant pour arracher la joie d’une naissance, d’un retour ou même d’un sourire. Les vieux sont là pour y veiller. On apprend avec Fouroulou et les siens à vivre unis et solidaires, à tout partager.
Il ne tenait même pas rigueur à ses parents de ne pas s’emballer face à ses progrès scolaires. Cette bourse qui tardait à venir, n’était-ce pas une force de son destin lié à ceux de tous les villageois? Mais son but à lui était de réussir et de prouver aux autres qu’il pouvait ne pas rester berger.
Mouloud Feraoun écrit comme il parle, décrivant sa Kabylie natale comme un autre l’aurait fait pour sa propre maison. Tout y est : les moeurs et coutumes, les personnages, les costumes et surtout les paysages magnifiques qu’il réussit à rendre anodins avec cette note particulière qui congédie les touristes avec des excuses voulant dire ceci: « Là c’est chez moi, rentrez chez vous… »
Ce livre fut publié en 1950 dans une Algérie colonisée.

S'abonner

Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par mail .

3 Réponses à “Résumé du roman « Le fils du pauvre » de M. Feraoun”

  1. yassir Dit :

    j ai aimer cette histoire

    Répondre

  2. rosa Dit :

    g tro compri l resume tandis k g po encore acheter le roman,mais si vous pouvez o moins donner plus d’explications surtout a propos des personnages et des lieux exactes ou se passe l’histoire..je vous remercie d’avance

    Répondre

  3. ghanmi Dit :

    svp aidez moi a faire le rèsumè du roman « le fils du pauvre » j’on est
    besoin trés urgent svp !! j’ai des empechements !!!! svp aidez moi

    Répondre

Laisser un commentaire

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...