RSS

Les élèves qui maîtrisent l’informatique

6 février 2009

Non classé

Les élèves qui maîtrisent l’informatique

Vendredi 6 Février 2009 20h36mn 42s


Les élèves qui utilisent régulièrement un ordinateur obtiennent en général de meilleurs résultats dans les matières clés que ceux qui n’ont qu’une expérience limitée de l’informatique…


L’étude “Are students ready for a technology-rich world?” présente les premières données comparables au plan international dans ce domaine, qui corroborent des analyses antérieures de l’OCDE sur l’importance des ordinateurs dans les établissements scolaires. Les données sont tirées de l’étude PISA 2003 de l’OCDE sur les performances scolaires des adolescents de 15 ans. Dans la plupart des pays de l’OCDE, l’accès aux ordinateurs dans les écoles s’est accru au cours des dernières années Dans quelques pays, néanmoins, de nombreux écoliers n’ont encore que des possibilités limitées d’utilisation de l’informatique.

De plus, même si l’accès aux ordinateurs est plus répandu à l’école qu’au foyer, on observe parmi les élèves de cette tranche d’âge une utilisation plus intense de l’ordinateur au foyer, lorsque cette possibilité existe.

Près de trois élèves sur quatre dans les pays de l’OCDE – et neuf sur dix au Canada, en Islande et en Suède – utilisent chez eux un ordinateur plusieurs fois par semaine. En revanche, seulement 44% utilisent fréquemment un ordinateur à l’école . Dans certains pays, l’écart dans l’utilisation de l’ordinateur au foyer et à l’école est très marqué. Ainsi, l’Allemagne est le pays de l’OCDE qui enregistre le plus faible taux d’utilisateurs fréquents de l’ordinateur à l’école (23%), mais on y trouve une forte proportion d’utilisateurs fréquents au foyer (82%) Le lien avec les résultats scolaires en mathématiques est frappant.

Les élèves qui utilisent un ordinateur depuis plusieurs années ont pour la plupart des résultats supérieurs à la moyenne. En revanche, ceux qui n’ont pas accès à un ordinateur ou n’en utilisent un que depuis peu de temps ont tendance à être en retard par rapport au niveau de leur année d’étude.Selon l’étude de l’OCDE, les élèves qui utilisent un ordinateur depuis moins d’un an (10% de l’échantillon total) obtiennent des résultats nettement inférieurs à la moyenne de l’OCDE. En revanche, ceux qui utilisent un ordinateur depuis plus de cinq ans (37% du total de l’échantillon) enregistrent des résultats nettement supérieurs à la moyenne.Les médiocres performances des élèves qui n’ont accès que depuis peu à un ordinateur s’expliquent en général au moins en partie par leur situation au foyer : les élèves qui n’ont guère accès à un ordinateur au foyer, notamment, sont souvent issus d’un milieu défavorisé.

Mais même une fois pris en compte les facteurs socio-économiques, l’effet positif de l’usage régulier de l’ordinateur est évident. Cela est particulièrement frappant en Allemagne, en Australie, en Belgique, en Corée, aux Etats-Unis et en Suisse.

L’étude a également montré que :

…………• Les élèves utilisent leur ordinateur au foyer pour un large éventail de fonctions, et non pas simplement pour jouer. La moitié des étudiants interrogés indiquent utiliser fréquemment le traitement de texte, ainsi que l’Internet comme outil de recherche.

…………• C’est en Allemagne, en Autriche, au Canada, en Islande, en Corée, en Pologne et au Portugal que les élèves ont les attitudes les plus positives à l’égard des ordinateurs, et au Danemark, en Finlande, en Hongrie, en Irlande et au Japon que leurs attitudes sont les moins positives.

…………• Les filles ont moins confiance que les garçons dans l’exécution de fonctions sur l’ordinateur, notamment de tâches évoluées comme la programmation informatique ou les présentations multimédias. Les filles ont également tendance à moins utiliser un ordinateur que les garçons, lesquels sont davantage susceptibles que les filles de disposer d’un ordinateur au foyer et ont davantage tendance à faire des jeux et de la programmation.

…………• Même quand les écoles sont équipées d’ordinateurs, les élèves n’ont pas forcément le même degré d’accès d’un pays à l’autre. Le nombre d’élèves contraints de partager un ordinateur à l’école, par exemple, est trois fois plus élevé en Allemagne qu’en Australie, en Corée et aux Etats-Unis.

OCDE

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...