RSS

La peur d’échouer

6 février 2009

Non classé

La peur d’échouer

Vendredi 6 Février 2009 20h27mn 15s


La peur d’échouer : comment enseignants, parents peuvent aider un adolescent en situation d’échec.
Et quand la situation ne s’améliore pas ou si le résultat n’est pas atteint, il ne faut pas hésiter à en chercher la ou les raisons et faire un premier bilan. Le résultat peut être momentanément différé. Est-ce si grave ? Peut-être ! Comment améliorer la situation ?

;;;;;• Prendre conscience des raisons de sa réussite ou de son échec

Au cours de sa scolarité, un élève ne connaît pas toujours des réussites.
Si votre adolescent obtient un résultat positif ou négatif, amenez-le, sans l’humilier bien sûr en cas de non réussite, à prendre conscience des raisons de sa réussite ou de son échec. « D’après toi, pourquoi as-tu réussi ou échoué? » « Comment as-tu fait ? » « Qu’est-ce qui a été facile pour toi? » « Difficile? » « As-tu fait beaucoup d’effort? » « As-tu été persévérant? »
« Qui peut t’aider ? » « Qu’est-ce qui peut t’aider ? » « Comment te sens-tu? » Et surtout « combien de temps cela t a t il pris ? »

L’adolescent est en général très surpris de constater que cela ne lui a pas pris beaucoup de temps pour travailler ou apprendre une leçon. Souvent pour ne pas écrire toujours, il se rend compte qu’il peut arriver à travailler assez vite et que cela « paie ». Autrement dit, il réalise qu’il peut tout concilier, le temps de loisirs, le temps avec les copains, au moins sinon plus fondamental que le travail, et les études. Il en est, vous vous en doutez, très content et se trouve à ce moment là tout à fait disposé à vous écouter.

Il est, en outre, beaucoup plus productif de considérer les erreurs ou les échecs comme des moyens d’apprentissage et des expériences.
Vous avez bien qu’apprendre et agir, cela veut dire essayer, prendre des risques, vivre des réussites et des échecs, se tromper, changer de stratégies ou d’attitudes, réessayer en utilisant des moyens différents, etc.

;;;;;• Ne pas oser essayer par peur de l’échec

Face à un échec, l’élève est souvent déçu et craint la déception des adultes et surtout celle de ses parents. Plus le parent est déçu, plus il est difficile pour l’élève de réessayer et de prendre le risque de décevoir à nouveau. L’élève se juge sévèrement si l’adulte qui est important à ses yeux le juge sévèrement.
Le pire qui puisse arriver, c’est qu’il n’ose plus essayer par peur de l’échec. À ce moment-là, il restera convaincu qu’il n’est pas capable de réussir. Il se sentira incompétent alors que c’est en fait son état d’esprit, sa peur ou son stress qui vont limiter l’accès à ses ressources.

Conseils : Décidez d’ignorer vos pensées trop radicales, défaitistes et récurrentes ! Si vous imaginez le pire, rappelez-vous qu’il s’agit d’une hypothèse et faites-en d’autres.
Vous avez essayé une méthode qui n’a pas donné les résultats espérés. Il y a sûrement des raisons à cela. Vous pouvez essayer d’autres pistes et découvrir à la fois de nouvelles façons de faire et de nouvelles ressources.

;;;;;• Faites le point

Au fur et à mesure, vous pouvez vérifier avec votre adolescent où il en est et faire le point. Vous pouvez lui faire prendre conscience qu’un résultat négatif est la conséquence de ses attitudes et des stratégies qu’il utilise. Rassurez-le. Ce n’est ni sa valeur personnelle ni son intelligence qui sont en cause.
En faisant le point, en lui faisant raconter comment il a fait, il peut et vous aussi, se rendre compte que tout n’est pas faux, qu’il a amélioré des notes, un comportement, qu’il a mieux vécu une situation, mieux réagi, etc. « Il n’a pas eu une moyenne de quatorze mais il a eu dix notes bien au dessus de quatorze et ses professeurs l’encouragent à continuer. »

Aidez-le à dédramatiser, à accepter ses erreurs et à les corriger. Ayez recours à des spécialistes si nécessaire, réactivez le souvenir de ses réussites passées. Les erreurs sont des expériences dont il peut tirer des leçons pour avancer.
Montrer l’échec comme une étape d’apprentissage et une expérience qui a apporté quelque chose, est essentiel si on ne veut pas que cet échec nuise à l’estime de soi

Vérifiez aussi qu’il est toujours « partant ». Dans le cas contraire, pourquoi ferait-il quelque chose s’il n’y croit pas ou plus et s’il pense que vous n’y croyait plus non ? Il a peut-être dans sa mémoire des souvenirs désagréables associés à des échecs. Dans ce cas, il vaut mieux en parler et, momentanément, faire place et faire face à ces souvenirs et à ce passé désagréable et inhibant pour éviter qu’il soit bloqué par ses anciennes peurs, puis, remettez tout à sa place.
Listez ses expériences malheureuses et faîtes le réaliser en quoi sa situation actuelle est différente de celles dont il se souvient.

Évitez de vous projeter dans sa situation. Ses échecs vous rappellent peut-être les vôtres. Si vous souhaitez lui en parler, faîtes le en lui montrant comment vous avez modifié votre attitude et ce que cela vous a apporté…si bien sûr vous avez pu l’analyser.

;;;;;• L’importance de l’entourage : ce que peuvent faire les parents

Vous pouvez vous installer tranquillement et penser à votre entourage (amical, scolaire, familial, etc.) Comment se comporte t-il avec vous et avec votre adolescent ? L’incite t-il à ne pas bouger, le décourage – t’il ? « Tu n’y arriveras pas ! », « ce n’est pas pour toi, pour lui, pour elle », « tu te prends pour qui ? » etc.
[Le rêve de Léa est d’intégrer une grande école. Ses parents ont très bien réussi sans faire d’études et ils doutent des capacités de leur fille. Ils lui proposent de choisir une filière demandant moins d’études. Son frère, ingénieur, la voit très bien caissière au supermarché du coin, lui répète t-il quand il la regarde travailler tard et quand il voit ses notes. ] Léa se sent immédiatement dévalorisée et c’est plus dur pour elle de persévérer.

Votre adolescent sait bien qui le dévalorise sans toujours le faire consciemment. . [« Petit con, tu finiras SDF » dit un père excédé à son fils de 15 ans qui va redoubler sa troisième. Le père ne sait plus comment se comporter avec son fils et se laisse emporter par sa colère et sa déception.]
Reconnaître les personnes dévalorisantes pour votre adolescent est important. Si vous en ressentez le besoin, vous pouvez recherchez, peut-être découvrir et déjouer les raisons personnelles qui pourraient pousser ces « saboteurs » à agir à détriment de votre adolescent, peut-être sans s’en rendre compte.
L’influence de l’entourage peut favoriser la souffrance ou la croissance. Il exprime ses propres souhaits en fonction de ses propres besoins. Votre adolescent dit se situer par rapport à lui.
Il peut recherchez un groupe de soutien et d’aide positif. Vous pouvez donnez une place aux personnes qui ont un effet positif sur lui et sur ses projets.

Conseils : Estimez jusqu’à quel point son entourage actuel satisfait les besoins de votre adolescent et lui donne une bonne image de lui-même.
Évaluez aussi jusqu’à quel point il souhaite ressembler aux personnes de cet entourage et si la vie de celles- le séduit.
Constatez en quoi la situation actuelle est un nouveau départ. Cherchez les éléments et les personnes qui peuvent l’aider à avoir un sentiment d’espoir, de confiance et d’assurance tout en ayant le minimum de sécurité dont il a besoin.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...