RSS

L’élève et la leçon -Malek Haddad

30 janvier 2009

Non classé

llveetlaleconjpeg.jpegPar F.F.Z

Fiche de lecture du dernier roman lu

Titre de l’ouvrage

L’élève et la leçon   

Auteur

Malek Haddad     

Année de parution

2004

Editeur

Editions média plus .Constantine  

Genre littéraire

Roman

 

J’écris ce que j’ai compris du livre que j’ai lu

L’élève et la leçon est le troisième roman de Malek Haddad dont les personnages principaux sont : Omar ,Fadila et Idir Salah .Ce dernier est un médecin algérien ,établi dans une petite ville de France .son père se sacrifia pour lui assurer une existence décente le père trouva la mort ensuite .Fadila quitta Alger elle annonça à son père  qu’elle était  tombée enceinte de Omar ,un étudiant .Elle refuse l’enfant qu’elle porte et exige du médecin l’avortement .Idir salah ,plié sur lui-même en une nuit se rappela de son passé ;de sa vie qui n’a plus de goût. Il se rappela de la femme qu’il aimait et qu’il n’a pu épouser . Son épouse est décédée à l’hôpital psychiatrique de Blida.

Que représente pour vous le livre en général ?

Le livre est un ami qui nous accompagne jusqu’à la fin de nos jours comme il nous l’a enseigné notre  créateur dans son livre sacré « lis au nom de ton Dieu …. »le livre instruit, enseigne, apprend et forme des personnalités .malgré l’apparition du micro –ordinateur qui offre cette possibilité d’afficher des textes .le livre continue d’être lu tout en gardant ses valeurs et beaucoup de lecteurs restent attachés à sa forme .

 

Faites – vous la différence entre un livre publié en Algérie et celui publié à l’étranger ?

Il ya des différences entre un livre publié en Algérie et celui publié à l’étranger :

Sur l’aspect économico financier en plus de l’aspect publicitaire à savoir un livre publié en Algerie n’a pas beaucoup de résonnance que celui publié à l’étranger .en algerie ,il ya  des conflits entre les éditeurs publics et les éditeurs privés .ils se disputent l’intérêt financier au détriment de l’écrivain .l’éditeur public n’a pas les moyens techniques suffisants que l’éditeur privé vu la cherté du pappier et les moyens publicitaires   

Pratiquez-vous la lecture en dehors de votre travail ? Si oui à quelle fréquence ?

Je pratiquer la lecture en dehors de mon travail scolaire .Je consacre un peu de mon temps à feuilleter tel ou tel livre qui relate certains sujets de psychopédagogie

Pendant votre scolarité, vous a-t-on encouragé à lire ?

Oui Si oui ,de quelle manière ?

Durant ma scolarité ,on m’a encouragé à lire .Au primaire ,nous avions des séances de lecture dirigée afin d’enrichir notre vocabulaire et de comprendre le contenu .en fin de l’unité didactique des groupes sont constitués et on expose oralement le résume et le meilleur résumé est primé .

 

 

 

Nom : ……………………………………                        Prénom :………………………………………………….

Date et lieu de naissance : 26-04-1983          Lieu de naissance : Tiaret

Etat civil : célibataire  

Adresse : …………………………………………………………………………………………………………………………..

Courriel : ………………………………………………@……………………………Téléphone

Diplômes

Date d’obtention

Lieux

BEF

 

 

Baccalauréat

Juin 2002

Tiaret

Licence en traduction

Juin 2006

Tiaret

 

Nombre de romans lus : huit (08)

Titres

1.     Reflexion de Mohamed Oudhaï

2.     L’élève et la leçon de Malek Haddad

3.     Bel ami de Guy Maupassant

4.     Ma vie de Guy Maupassant

5.     L’amour  va t’en guerre de Guy des cars

6.     L’insolence de sa beauté de Guy des cars

7.     L’amour de ma vie de Guy des cars

8.     Les berbères de Gabriel camps

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

4 Réponses à “L’élève et la leçon -Malek Haddad”

  1. rypaz13 Dit :

    salut ! c’est tres interessant alors bon courage …
    signature : « débutant »

  2. amina Dit :

    j’aime la lecture. j’ai connu Malek Haddad dans son roman le quai de fleurs ne répond plus. j’était trés touchés par ses évenements,son style. j’ai entrain de lire l’éléve et la leçon.
    Merci pour la résumé.

  3. yasmina Dit :

    d’après ce que j’ai lus et les déférente débats qu’on as eut sur le roman l’élève et la leçon je trouve que vous n’avez rien compris avec tous le respect que je vous doit
    derrière l’histoire de fadila de son père de cette enfant qu’elle porte se cache le mythe du garçon de l’homme et du sexe masculin qui est toujours présent das la majorités des œuvres maghrébin y a aussi cette image du vision du future a travers l’image de l’enfant fruit de l’union du femme militante(L’ALGÉRIE) et d’un homme engagé pour une cause(le peuple) j’espere que j’ai put etre claire et que j’ai rapportée un plus

  4. azzeddine Dit :

    Je ne sais pas ce que vous êtes en train de nous chanter là Yasmina avec votre  » mythe du garçon  » et avec votre ton hautain « je trouve que vous n’avez rien compris avec tous le respect que je vous doit ». Chacun peut interpréter le roman qu’il a lu comme il veut et c’est cela la beauté de la lecture!!!!L’essentiel c’est que notre cher(e) « F.F.Z  » aime la lecture…
    NB: Fautes d’orthographes
    d’après ce que j’ai lus: efface le « s » de « lus »
    les déférente: les différents débats; car débat est un nom masculin
    qu’on as eut : qu’on a eus
    tous le respect que je vous doit; tout……….dois
    et d’autres encore….
    la modestie est une couronne sur la tête des gens bien instruits…

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...