RSS

Femme,tu resteras digne et fière!

26 janvier 2009

1.POESIE, MAARADJI KHALED

Lundi 26 Janvier 2009 20h54mn 05s

Auteur     : maaradji khaled

E-mail     : maaradjik@yahoo.fr
Femme,tu resteras digne et fière!

Il a déchiré sa belle robe
Pour voiler sa claire aube.
Il a violé son intimité ;
Il lui a volé sa pureté.
Le coeur suinte la salissure
De cette morbide blessure.


Il l’a giflée, flétrie ;
Il l’a raflée, meurtrie.

Elle n’a pas pleuré
En étant trop écoeurée.
Si elle avait commencé
Elle n’aurait pas cessé.
Debout, face à ce regard
Sans pitié et sans égard.

Il l’a anéantie, cassée ;
Il l’a sortie, vexée.

L’âme meurtrie,elle a compris
Que c’est un grand abruti.
Sans cœur,ce féroce animal
Dont la faim est bestiale.
Ne pense-il pas à sa mère
Subissant des actes similaires ?

Il l’a maudite, insultée ;
Il l’a piétinée, rejetée.

Elle s’est endormie à l’ombre
De son corps en décombres,
Et ses rêves en lambeaux
S’unissent pour en faire un flambeau.
Son visage pâle rayonne
Sous les mèches qui le sillonnent.

Il l’a trainée, ô justice,
En lui faisant subir le supplice!
Sa vie est sans essence,
Mais vivante est sa conscience!
Elle n’oubliera jamais
L’atrocité de cet ogre affamé.

Dans sa grande terreur
Il cache sa lâcheté et sa peur
De quelle race est-il,cet être ?
Mais de sa brutalité va naitre
La force de ce corps frêle
Qui est pour nos yeux la prunelle.

Ce destructeur de l’amour
Sera quémandeur de secours.
Son corps dans la frayeur moisira,
Et dans la solitude il périra.
Personne n’entendra son cri,
Et dans un abîme finira sa vie.

Tes yeux ont bu tes pleurs
Pour que tu restes digne et fière.
Bien que tu aies enduré ;
Reine, tu n’as pas pleuré
Pour ne pas faire le bonheur
De cette bûche de l’enfer.

Tu as résisté à la destruction,
Alors,fais-en ta belle construction!
FEMME,tu resteras digne et fière
Et nous serons tes écus,ô guerrière!

Khaled maaradji.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

3 Réponses à “Femme,tu resteras digne et fière!”

  1. Fadmiratrice Dit :

    « Si seulement SI KHALED m’était raconté »
    Vive vous!!!! qui ne vieillissant vraiment jamais.*Véhiculant le verbe et le style. Variés et vastes sont vos vers qui voient la vie victime et vulnérable mais victorieuse avec vos valeurs intrinséques et jamais vénaux qui rendent toute veine vibratile et notre verger ventilé avec votre vaillance et vertu qui nous vaccine contre tout vandalisme,vampirisme ou violence.
    Via mon intervention,je voudrai vous dire que je vous voue reconnaissance et respect en etant la colonne vertébrale de cet espace vivant, de voter pour vous comme vainqueur et vraie vedette de Vloguie du vicomte et ses voisins qu’il neige ou qu’il vente et vaille que vaille.
    -fadmiratrice-

  2. Fadmiratrice Dit :

    Votre dernier poême: »Femme,tu resteras digne et fiere » m’a laissée inerte et consentrée sur la valeur de notre grand poéte inégalable avec son savoir être et savoir faire.Voici un essai d’un extrait ; traduit en anglais.
    « Woman,you’ll be worthy an’ proud »
    He tore her pretty dress
    To rig her dawn bright.
    He ravished her intimacy;
    He stole her chastity
    The heart trickled the stain.
    of this morbid wound.
    He smacked an’ tarnished her;
    She didn’t weep.
    Being disheartened.
    If she has started
    She wouldn’t have given up.
    Standing up in front of this glance.
    With neither pitty nor consideration
    He has annihilated an’ smashed her;
    He got her out an’ been vexed.
    Her soul killed,she understood
    That he’s a dolt.
    With out heart,this fierce animal
    With a bestial hunger
    Doesn’t he think of his Mum
    Sufferin’ from similar acts???
    -to be continued-
    -FADMIRATICE-

  3. accessoire femme Dit :

    Tres bien, ca me plait beaucoup
    Apres la lecture je commence a reflechir…
    la vie…. l’amour….

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...