RSS

Un navet

21 janvier 2009

Non classé

Un navet navet« Un navet! tous répétaient le nom avec conviction, ce mot qu’ils jetaient d’habitude aux dernières des croûtes, à la peinture pâle, froide et plate des barbouilleurs »
Émile Zola –

Définition

Une oeuvre artistique sans valeur.


Origine

Cette expression peut avoir deux origines.

Le navet a un goût très fade. Au 13ième siècle, ce terme était donc déjà employé pour indiquer une valeur minime.

Une origine complémentaire concerne la statue antique d’Apollon exposée dans le palais du Belvédère à Rome. À la fin du 18ième siècle, des artistes français la surnommèrent « le navet épluché » à cause de sa couleur blanche et de la forme lisse de ses membres. Au début du 19ième siècle, cette expression s’est étendue aux mauvais tableaux.

 


[ EXPRESSION ]
« Un navet ! »

[ SIGNIFICATION ]
Un mauvais tableau ! (ancien)
Un mauvais spectacle / film !

[ ORIGINE ]
Ce terme n’est pas vraiment une expression, mais comme il mérite qu’on s’y attarde un peu quand même…

Pourquoi ce légume (peu engageant et au goût fade, certes) est-il devenu le symbole d’une oeuvre complètement ratée ?

Selon certains, c’est au XIIIe siècle qu’il faut remonter, puisqu’à cette époque, le mot était déjà employé au figuré pour indiquer une valeur de nullité ou minime, peut-être parce que c’était un légume extrêmement répandu et au coût très faible.
Ce sens ne s’est ensuite jamais complètement perdu (« des naveaulx ! » -variante du mot ‘navet’- était au XVIe siècle une expression de refus, comme « des nèfles ! » ou notre « que dalle ! » aujourd’hui[1]), et c’est au milieu du XIXe siècle qu’un mauvais tableau est alors affublé du nom de ‘navet’, avant que ce terme soit transposé aux pièces de théâtre et aux films.

Duneton donne une autre explication qui n’est pas incompatible avec la précédente, au moins pour l’usage de la dénomination à partir du XIXe.

À Rome, dans le jardin du Belvédère, se trouve depuis longtemps une statue antique d’Apollon, longtemps considérée comme un symbole de la perfection.
Mais à la fin du XVIIIe siècle, les jeunes artistes français qui passaient là-bas n’étaient pas complètement d’accord avec cette perception de la haute qualité de l’oeuvre et la surnommaient « le navet épluché » en raison de sa blancheur et de la forme allongée et lisse des membres sans musculature apparente.
Cette statue ayant été transférée à Paris par Napoléon en 1798 (mais elle est retournée à Rome depuis), la moquerie l’accompagna et le terme péjoratif finit par s’étendre, au milieu du XIXe, aux tableaux mal dessinés ou mal peints.
Et lorsque le cinématographe prit de l’ampleur, c’est assez naturellement que le ‘navet’ désigna des films bâclés, sans intérêt ou ne répondant pas aux attentes des spectateurs

[1] Et les bretons facétieux qui ne comprenaient pas cette expression posaient toujours la question « Quels naveaulx ? » devenue ensuite « Qué navo ? » (tout comme en Espagne, on dit « Qué rideaux ? »), puis… Ah ?! On me signale en régie que le ‘kenavo’ breton ne vient pas de là. Bon tant pis !

[ EXEMPLE ]
« Un navet! tous répétaient le nom avec conviction, ce mot qu’ils jetaient d’habitude aux dernières des croûtes, à la peinture pâle, froide et plate des barbouilleurs »
Émile Zola – L’oeuvre
function commenter(Action, Expression, Numero) { var Pseudo = «  » ; if (Pseudo ==  ») { alert (« Avant de pouvoir participer a une discussion, vous devez vous definir un pseudo. Voyez la page ‘Votre compte’ ») ; return ; } document.commentaire.faction.value = Action ; document.commentaire.expression.value = Expression ; document.commentaire.numero.value = Numero ; document.commentaire.submit() ; }

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...