RSS

A toi mon ami

Vendredi 16 Janvier 2009 22h20mn 40s

Auteur     : djilali benbrahim (IP: 41.201.108.74 , 41.201.108.74)
E-mail     : bendji1er@yahoo.fr

A toi mon ami,
Permets moi de t’écrire en alexandrin ;
Il semblerait  que tu y connaisses un brin.
C’est une mesure qui dépasse le florin ;
Parole d’un frère ! Même non utérin.
Je sais que dans ce blog tu es mandarin ;
Et pourtant tu ressembles bien  à un flandrin.


Quoique des fois  elle nous donne un peu de chagrin ;
Ta poésie est à garder dans un écrin.
Tu surfes  et navigue comme un marin ;
Tu nous relies et nous sauve avec  l’orin.
Je sais de toi que quand tu es comme un crin ;
Pour te soulever, il faut bien plus qu’un vérin.
Je te proposerai  un verre de chambertin ;
Et comme  poisson tu choisiras le saurin.
Je ne te suggère pas un méchoui caprin ;
La sale diarrhée te mettrait dans le pétrin.
Tu as du flair, tu as du pif et tu tarin ;
Chacun de nous sait que tu n’es pas un serin.

Bois, mange, chante et danse au tambourin ;
Amuse toi car, tu n’es point adultérin
.
Pour finir laisse moi  t’offrir un savarin ;
Je sais que tu vaux beaucoup mieux que tartarin.
Continue de dénoncer  tous les malandrins ;
Par tes beaux poèmes et non par le surin.
Djilali Benbrahim

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Une réponse à “A toi mon ami”

  1. FADMIRATRICE Dit :

    Cher frére Bendji,permettez-moi de vous dire que vous avez le verbe,l’imagination et le style ; choses rares .Continuez à écrire. c’est majestueux ce que vous faites.vous arriverez…..
    à vous cet essai..
    Dire bendji n’est pas du baratin
    Je vous joins sur ce droit chemin
    Il s’assagit par vos écrits le malin
    Le méchoui servit par un radin
    Attention!!il est pimenté du venin
    LE verre s’il est du jus de raisin
    Il n’est pas un jeu de gammin
    Mal à la tête aprés coups de gourdin
    Et vous fera regréter la fin
    Rejoignez nous à NADOR jardin
    Culturéllement votre avec calin
    Il est tard,de mon oeil je fais un clin.
    -FADMIRATRICE-

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...