RSS

Chanter pouilles

8 janvier 2009

Non classé

Jeudi 8 Janvier 2009 10h27mn 27s

De:


  [ EXPRESSION ]
« Chanter pouilles (à quelqu’un) »

[ SIGNIFICATION ]
Injurier, faire des reproches injurieux

[ ORIGINE ]
En général, quand on chante, on n’est pas d’humeur à injurier autrui. Mais là, oui ! Surtout quand l’autre est couvert de poux et risque de nous en transmettre.
C’est en effet du très sympathique pou que cette expression semble nous venir au XVIIe siècle, même si certains ne sont pas d’accord[1].



Car il ne faut pas oublier que ce mot s’orthographiait ‘pouil’, autrefois, et qu’il a donné des dérivés comme ‘pouilleux’, par exemple, mais aussi le verbe ‘pouiller’, qui voulait dire « enlever les poux » (notre ‘épouiller’ d’aujourd’hui), et qui, au sens figuré, voulait également dire ‘injurier’, tant il vrai qu’à l’époque, accuser quelqu’un d’avoir des poux ou lui dire « va te faire pouiller » ne devait probablement pas être considéré comme un compliment.

Quant à ‘chanter’, au XVIIe siècle, il signifiait aussi simplement ‘dire’. Donc chanter pouilles, ne voulait pas dire « chanter (des) injures », au sens actuel de ‘chanter’, mais « dire (des) injures ».

Parallèlement à notre expression, on trouvait aussi, avec le même sens, « chanter injures » ou bien « chanter goguettes ».

[1] Pierre Guiraud, par exemple, suppose en effet que cette expression est un dérivé de « chanter le coq », ancienne expression qui voulait dire, à propos d’une femme, « vouloir dominer le ménage ». Or, de coq à poule, il n ‘y a qu’une simple différence de sexe, et c’est cette ‘poule’ qui aurait été tranformé en ‘pouille’.
Cette explication semble toutefois un peu capillotractée, d’autant plus que le lien entre celle qui veut porter la culotte et les injures n’est pas très facile à établir.
Mais on trouve également d’autres explications, comme celle liée à la poulie (les injures étant prononcées d’une voie aussi criarde et désagréable que la poulie qui grince) ou bien aux chevaux, la poulie étant aussi autrefois « l’étable à loger les chevaux » et « chanter écurie » rappelant le langage très peu châtié des palefreniers.

La petite dose de culture quotidienne que vous procure l’expression du jour vous satisfait ?
Alors elle plaira aussi sûrement à nombre de vos amis.
N’hésitez pas à leur faire connaître le site en utilisant le lien sous le cadre !

A bientôt sur expressio.fr !

Cordialement.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...