RSS

De la courageuse

27 décembre 2008

Non classé

Samedi 27 Décembre 2008 18h04mn 23s

Mostefaoui a écrit:

je vous souhaite beaucoup de courage et longue vie à ce blog

Alia Mostefaoui soeur de Mohamed

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

2 Réponses à “De la courageuse”

  1. kelouche Dit :

    Certes, j’avais été son élève, puis son ami, mais je me considère depuis toujours et avec une fierté inégalable comme son petit frère, j’avais été touché au plus profond de moi-même, alors je me suis et je continue encore à me refugier dans mes souvenirs fuyant l’amère réalité que la faucheuse injuste comme elle l’est, laisse toujours après son furtif et sinistre passage…Mohammed à marqué ma génération par le sceau du verbe joint au geste on ne voyait plus le monde avec le même œil après qu’on ait eu la chance d’avoir croisé son chemin…de longues marches, errant tels des badauds désœuvrés, ils nous arrivait plus d’une fois et à plusieurs reprises de sillonner de long en large les boulevards et autres avenues et ruelles de Sougueur , s’arrêtant une fois sous un lampadaire et marchant une autre, prenant notre temps pour argumenter disséquer et ou analyser une idée ou une autre, mais tout ce dont on parlait avait du sens même beaucoup de bon sens et toujours avec énormément d’intérêt et autant d’amertume qu’on en parlait ceux qui avaient connu Mohammed savent de quoi il retourne.
    Une question s’adressant à ceux- là qui l’avaient connu: Que pensez vous que Mohammed est? (j’emploie le présent de l’indicatif car pour moi mon frère Mohammed est toujours vivant par ses idées fortes, par ses poèmes francs et objectifs et surtout par sa révolte et sans patriotisme infini), est-t-il poète ou bien rebelle ou bien les deux en une seule et unique personne?
    Dans quelques jours (et le temps passe vite!) Dix années se seront écoulées depuis sa tragique disparition, ayons une pensée pour lui et prions le seigneur pour qu’il ait pitié de son âme, le couvre de sa miséricorde et de sa clémence et l’admette dans son vaste paradis.

  2. aliamostefaoui Dit :

    A Mr kelouche

    Le plus bel hommage que nous puissions rendre à un auteur n’est pas de rester attachés à la lecture de ses pages, mais plutôt de cesser inconsciemment de lire, de reposer le livre, de le méditer et de voir au-delà de ses intentions avec des yeux neufs.
    [Charles Morgan]

    Merci

    Alia Mostefaoui

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...