RSS

An’fass I bendji Tranquille /des noms et des adjectifs en « ond »

Vendredi 26 Décembre 2008 20h39mn 27s

Auteur     : djilali benbrahim (IP: 41.201.77.154 , 41.201.77.154) E-mail     :
bendji1er@yahoo.fr

An’fass I bendji TRANQUILLE !!!
En cette fin d’année  la tendance de l’activité Blogale est décroissante et nous osons espérer que cela n’a rien à voir avec les cours du pétrole qui nous font vivre. La seule valeur sûre de notre bourse, sur laquelle les investisseurs, aussi bien étrangers que

nationaux et surtout blogaux, peuvent compter, est la valeur Maarajique, valeur qui a de tout temps été présente au grand bonheur de ses actionnaires. Quant à votre humble serviteur qui faisait sienne cette maxime : « Quand on n’a rien à dire on se tait » reconnaît qu’il a sa part de responsabilité dans cette tendance à la baisse et se promet de se rattraper. Pour ce faire il entreprend un long périple. Il va errer comme un vagabond dans  le bas-fond de Nador culture à la recherche d’un éventuel écrit, même infécond, car en cette période de disette culturelle il accepte, certes tout, mais pas jusqu’à lire des articles moribonds. Il voudrait bien aller au fond des choses mais à défaut de bons verres d’eau de vie, il se saoulera  aux vers maarajiques de ce poète bien magique, et son visage en prendra un coup et deviendra rubicond. Darabah, d’habitude calme et serein,  sortira de ses gonds, le regardera de ses yeux ronds avec un regard furibond ; et la colère le projettera au plafond. Dans son profond désarroi, il convoque Kalahoum le grand  blond qui lui sert de second, alors que ce dernier n’y peut désormais plus rien puisqu’il se morfond déjà dans son haut-fond, pollué ces derniers temps et devenu nauséabond. D’un bond, comme en compétition de demi-fond, Abidjam le pudibond saute sur lui, le secoue par les bras et lui répond à ma place et dans un reproche lui prouve qu’il confond tout et que son comportement correspond plus à un gringalet alors que lui est plutôt girond…quoique…     Revenu à lui en reprenant ses esprits, Darabah se tond la tête, y enfonce un tire-fond et pond enfin un édit : An’fass I bendji TRANQUILLE !!!Djilali Benbrahim

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Une réponse à “An’fass I bendji Tranquille /des noms et des adjectifs en « ond »”

  1. maaradji khaled Dit :

    Cher Bendji1er
    Merci de m’apprendre que la valeur maarajique ne connait pas de fluctuation.
    Mais Tranquille,imperturbale,ces jours-ci,tu l’étais vraiment!
    Tu as toujours cette finesse de te rattraper en innovant,en inventant des merveilles tout en ayant toujours cet oeil attentif sur ce qui se passe dans le blog.
    Je connais ton pouvoir magique du verbe qui,à mes yeux, donne tant de noblesse à notre Royaume.
    A Très bientôt!

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...