RSS

l’histoire de la création de Dieu

23 décembre 2008

Fares El Ahlam

Mardi 23 Décembre 2008 20h03mn 04s

http://nadorculture.unblog.fr/2008/12/23/important-pour-votre-sante/

Auteur     : fares el ahlam (IP: 41.201.101.31 , 41.201.101.31)
E-mail     : faridafares@yahoo.fr
URL        :
Commentaire:
De toutes les histoires que j‘ai lues, de toutes celles que je lirais et toutes les histoires qui se puissent imaginer, la plus belle et la plus fantastique est celle relative à la création

de Dieu ; c’est ce fourmillement d’astres dont l’œil humain ne perçoit qu’une infime fraction, avec, du même coup, celle de la vie insufflée par le créateur à toutes Ses créatures. Cette histoire est plus attrayante qu’un conte de fées, plus exaltante qu’un récit des mille et une nuits. Elle est plus belle que le plus beau es poèmes, car elle est la poésie même. Nous commençons à peine à nous situer dans notre galaxie et nous contemplons d’un côté un gouffre de petitesse fait du microcosme, « l’infiniment petit », de l’autre l’immensité sans bornes de « l’infiniment grand ». ce que nous sommes nous-mêmes, autrement dit ce que sont la vie, l’organisation vitale, l’intellect, la mémoire,la pensée, nous l’entrevoyons à peine, et il faudra bien des prodiges d’ingéniosité,avec beaucoup plus de savoir pour aller plus avant dans la connaissance de notre univers. Tout n’est pas dit, tout n’est découvert, bien loin de là ! (wama outitoum bil3ilmi illa qalila). Depuis qu’un être pensant a levé les yeux vers le ciel semé de points scintillants, l’obscur sentiment de n’être pas seul s’est insinué en lui. Les grandes lumières stellaires sont signes de grandeur et d’éternité.e force Divine. Devant l’immensité de notre galaxie, nous avons la preuve que nous sommes d’infimes et éphémères acteurs. Non seulement les milliards de mondes présents dans notre galaxie sont autant de scènes que Dieu a animées, anime ou animera, mais ils sont en perpétuel devenir.L’exploration du cosmos débute à peine, vu l’age de la science,et nous sommes, toute l’humanité, comme le jeune oiseau qui ne connaît que son nid et commence à s’élancer pour son premier vol autour de l’arbre natal.
PS : que le lecteur m’excuse s’il trouve le temps de ces lignes lyrique ; j’ai entrepris d’écrire ceci suite à une discussion avec un ami pour qui le monde s’arrêterait à notre planète terre. Rien ailleurs, et moi pour lui je blasphémais « ya latf rak tokfour !! Me disait-il. Dire la vérité scientifique c’est du kofr, à l’ère du clonage ! Mon Dieu ou allons nous ??????
INAMA YAKCHA ALLAH MIN
3IBADII EL OULAMA.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...