RSS

L’effet des bonnes choses

20 décembre 2008

Non classé

Vendredi 19 Décembre 2008 8h32mn 57s 

Auteur     : CHEIKH (IP: 41.221.16.167 , 41.221.16.167)
E-mail     : CHEIKHKHALED@YMAIL.COM
jeudi 18-12-2008.
 

La  cérémonie  à la mémoire de monsieur Benalioua Mohamed  et à tous nos morts m’a secouée en me déplaçant au CLS de Sougueur pour voir ce merveilleux spectacle.

 

Ce  que j’ai vu, ce que j’ai  entendu des bouches de certains  professeurs toujours reconnaissants à l’égard de leurs amis qui se sont sacrifiés pour la cause de leur ville . J’ai pu voir un autre suivi où le professeur est apprécié et respecté par ces jeunes venus voir ce spectacle. L’ordre a été établi suite à la présence de certains éducateurs et j’admirais l’autre spectacle que les invités ont présenté aux artistes présents sur la scène. 

Ensuite mon regard se braqua sur la scène pour découvrir et admirer ces jeunes talents de l’association d’El Amel ,le jeune Chouat rappelant au chef d’orchestre Chouat Moulay ,et Benmesbah Ali ,à veiller sur ces jeunes et continuer à promouvoir cette musique qui selon certains est étrangère à la région . C’est les personnes réalisent des miracles qui apprécient ce genre de musique ,pour l’inculquer aux jeunes et un jour peut être on associera l’andalou à cette coquette ville de Sougueur J’ai pu admirer Benaoua pour la première fois  ,rendant hommage à ses collègues qu’il a côtoyés ;Hebbal Mansour ,Khellil Mohamed ,Benalioua Mohamed et j’en passe. J’ai revu  Kafi, l’acteur talentueux  accompagné de Zami ,le musicien pétri de classe ,pourvu que ça dure… 

 

Sougueur est le berceau de l’éducation de l’instruction de la culture et l’Algérie n’enfantera jamais un autre monsieur Chalani ,un artiste rare et qui continue à défendre honorablement ce métier ne cherchant point la gloire ……..’Et ce public reconnaissant venu nombreux pour prêter main forte. 

Je n’ai pas pu retenir mes larmes en voyant ces jeunes disciplinés, obéissants et dociles   accompagnés de leurs parents voir ce gala   

Nous nous inclinons devant ces familles des défunts pour leur exprimer que ce qu’ils ont perdu est une  grande perte pour toute la ville d’abord ensuite pour eux et comme le disait le chanteur dans son refrain :il est notre frère avant qu’il ne soit le votre . 

 

Je détiens une photo de l’artiste algérien de Mostaganem Bouadjadje avec mes parents datant de 1920 et le jumelage entre les deux associations ont en commun plus d’un critère 

Et je saisis l’occasion ,pour remercier le fils   du chahid Ali Maachi ,membre de ma famille très heureux d’être la famille Sougrie 

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...