RSS

Si je te lis nous serons deux

3 novembre 2008

MAARADJI KHALED

[Bouillon de culture] Commentaire à modérer: « Triste souvenir « 

Samedi 1 Novembre 2008 23h30mn 50s


Auteur     : noureddine  benouali (IP: 41.200.112.128 , 41.200.112.128)
E-mail     : nore_ben2005@yahoo.fr

Si je te lis, nous serons deux……..                  

 Laisse courir tes joies, tes larmes.  

 Dépose-les sur du papier.

Et les mots agiront comme des charmes.

Ta peine sera transfigurée.

N’aie pas honte de la tristesse.

Car lorsqu’elle s’habille de mots.

Tristesse devient caresse.

Et fait du chagrin un cadeau.

SI je te lis, tu n’es plus seul.

Si je te lis, nous serons deux.

Je vous lirai ou que je sois.

Car vos écrits m’inspirent aussi.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Une réponse à “Si je te lis nous serons deux”

  1. noureddine benouali Dit :

    hommage a un trezelien. Cela fait maitenant quelque jours que le mois de nouvembre s’est reellement invite a tiaret,il pleut tout le temps, j’aime passe ma journee a fouiner mes dossiers,dans mes heures perdues,je lis un peu et quand ma main me demange,je prend mon stylo pour ecrire mes souvnirs, souvernir d’un triste jour de nouvemre,ou j’avais perdu mon frere abdelkader a qui je rend un hommage par ces petites phrases. tu nous a quittes .
    tu a suive le pas de notre pere juste apres.
    disparu a jamais toi notre frere aine.
    chaque jour dieu fait tu hante notre esprit.
    ce frere aine symbole de notre vie.
    tu restera notre rayon de soleil en ces jours de pluie
    c’est dieu qui a decide.
    chacun a son destin.
    chacun a son heure.
    notre mere pleure toutjour ton absence
    voila bien des anneest sa blessure n’a pas encore fermee..
    une pensee por toi
    que ton ame repose en paix.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...