RSS

Et Djilali nous glorifia…

26 octobre 2008

B.R.Djamel

p6d9b1ej2.gif
cartoonblackbirdflyingmdwht.giflivre5.gif

Maître Djilali , dans son modeste bureau ,
Tenait en ses doigts son brouillon et son stylo.
Maître webmaster , par la rue meurt  répandue,
Lui tint à peu près ce langage :
« Hé ! Bonjour, Monsieur Djilali.


Que vous êtes hanté ! Que vous me semblez confondu !

Sans mentir, si votre style

Se rapporte à celui des grands, tel Mekbel ,
Vous êtes le nouveau prix Nobel. »
A ces mots maitre de l’humour appelé par son devoir ;
Et pour montrer sa belle intention de nous le faire savoir ,
Il se débarrasse de son  a3roubi , dévoile son confidentiel .
Le webmaster s’en saisit, et dit : « Mon bon Monsieur,
Apprenez que tout webmaster jaloux de son espace
défend  envieusement ses auteurs de haute classe :
Cette leçon vaut bien l’exclusivité, sans contingence.
L’Honoré, estimé et considéré,
Attesta, au bon moment, de nous célébrer

 

 

Le cartoonblackbirdsearchingpre.gif et le wavingfoxmdwht.gif

Par Jean de la elegantfountainsmwht.gif

Maître Corbeau, sur un arbre perché,
Tenait en son bec un fromage.
Maître Renard, par l’odeur alléché,
Lui tint à peu près ce langage:

« Eh, bonjour, Monsieur du Corbeau.
Que vous êtes joli! Que vous me semblez beau!
Sans mentir, si votre ramage
Se rapporte à votre plumage,
Vous êtes le phénix des hôtes de ces bois. »

A ces mots, le corbeau ne se sent pas de joie;
Et pour montrer sa belle voix,
Il ouvre un large bec, laisse tomber sa proie.

Le renard s’en saisit, et dit: « Mon bon monsieur,
Apprenez que tout flatteur
Vit aux dépens de celui qui l’écoute.
Cette leçon vaut bien un fromage, sans doute. »

Le corbeau, honteux et confus,
Jura, mais un peu tard, qu’on ne l’y prendrait plus.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Une réponse à “Et Djilali nous glorifia…”

  1. Webmaster Dit :

    Le corbeau sur un arbre était perché à ne rien faire de toute la journée.
    Le lapin de Pâques voyant ainsi le corbeau, l’interpelle et lui dit aussitôt :
    Moi aussi, comme toi, puis-je m’asseoir et ne rien faire jusqu’au soir ?
    Le corbeau lui répond de sa branche : Bien sûr, ami à la queue blanche.
    Je ne vois pas ce qui pourrait, mon beau, de la sorte t’empêcher le repos.
    Blanc lapin s’assoit alors par terre et sous l’arbre reste à ne rien faire.
    Tant et si bien qu’un renard affamé, voyant ainsi le lapin de Pâques somnoler, s’approchant du rongeur en silence, d’une bouchée en fait sa pitance.
    Moralité : Pour rester assis à ne rien branler, mieux vaut être très haut placé !

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...