RSS

Sid El-Abed, la colline oubliée.

30 septembre 2008

Non classé

radarmtorologiquedesprcipitations.jpgSOUGUEUR

Sid El-Abed, la colline oubliée.

      Par                                                                                                                                   Belheguet Mokhtari.     

             A 8 kilomètres de Sougueur, sur la route qui relie cette ville à Tiaret, se trouve le centre du radar météorologique des précipitations. Perché à 1127 mètres d’altitude

Suite...sur le lieu dit Sid El-Abed, il fut installé en fin de l’année 1982, son exploitation effective n’avait débuté qu’à la mi 1983. Le radar proprement dit est de fabrication américaine et a été conçu pour la détection des nuages et des pluies. L’appareil est constituée d’une antenne parabolique rotative montée sur un piédestal et d’un émetteur récepteur d’une puissance de 250 KW pour une portée de 450 kms. La réflexion des très puissantes ondes électromagnétiques, après contact avec les nuages, est signalée dans un message brut qui à son tour passe par la console de traitement de données. Grâce au résultat final affiché sur l’écran de visualisation, l’on pourra localiser de manière précise la position géographique (altitude, azimut) des nuages et en déterminer la densité et la vitesse de déplacement. Par ailleurs, le centre météorologique également un poste auxiliaire où sont effectuées des mesures de température d’hygrométrie, de pluviométrie et de vitesse du vent. L’ensemble de ces données indispensables en matière de prévision du temps,  et communiquer au centre national de la transmission météorologique d’Alger. L’importance de ce radar n’est plus à démontrer, notamment pour ce qui est de la prévision des inondations même si ce phénomène naturel est plus rare de nos jours. Au voisinage de l’enceinte scientifique, des pigeons tiennent compagnie au personnel installé dans le bâtiment doté de deux logements. A noter que le projet est à moitié achevé car l’on est toujours dans l’attente du renforcement en moyen matériels et humains à titre d’exemple ce centre de recherche en physique des nuages qui a coûté une fortune aux contribuables souffre de l’absence de téléphone et de l’irrégularité de l’alimentation en eau.

Tout en souhaitant un regain d’intérêt de la part des autorités concernés, notons que la nature qui entoure le centre offre des opportunités touristiques considérables.

L’endroit est, en effet, tout indiqué pour les randonnées pédestres. Et les visiteurs du mausolée du saint qui a donné son nom à la colline, vous le confirmeront. Ils ne manqueront pas de vous apprendre que le lieu dit était   autrefois connu sous l’appellation de « La montagne carrée ».

                                                                                                                                        Belheguet Mokhtari.          

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...