RSS

De la parole à l’écrit …

29 août 2008

BENBRAHIM DJILALI

facteur.jpgA FRANCHEMENT  PARLER  De la parole à l’écrit …           PAR:DJILALI BENBRAHIM               « Facteur presse le pas car l’amitié n’attend pas » je suis tombé par hasard sur ce refrain en feuilletant un cahier de souvenirs de collégien; et là mon esprit a fait un voyage dans le temps pour se remémorer ce vieux poète qui disait : « le jeune facteur est mort, il n’avait que dix sept ans; l’amour ne peut plus voyager, il a perdu son messager… » 

      Mon violon d’Ingres me  susurra  alors à l’oreille de pondre un de ses sonnets dont lui seul a le secret; remonter au temps où le facteur nous émoustillait  pas des échanges épistolaires  patiemment attendus d’amis  ou de proches… fini ce temps!                  Aujourd’hui, le facteur ne frappera  à votre porte que pour vous notifier des feuilles d’impôts ou des factures… la messagerie a changé de fusil d’épaule; progrès oblige! Les bonnes nouvelles  vous  parviennent par email et autres élucubrations électroniques. 

             ecriture.jpg    L’usage généralisé du téléphone portable corrobore à juste titre  ce comportement. La parole  a pris le pas sur l’écrit, on se soucie plus de l’intonation de la voix que de l’art d’écrire.                La technologie comme les produits sensibles, doit être consommée avec modération car elle ne doit pas nous faire oublier l’essentiel: la lutte contre l’annihilation de l’écriture. 

            josephjoubert.jpg   En effet,  si ont doit applaudir ces logiciels qui corrigent les fautes  d’orthographe  ont doit se méfier comme de la peste de ceux qui vous proposent d’autres , vous permettant de dicter un texte à votre machine qui se chargera de l’écrire à votre place après identification de votre voix qui plastronne! Je ne tarirai pas d’éloges à l’écriture et je terminerai en paraphrasant JOSEPH  JOUBERT dans cette sentencieuse allégation: « on se ruine l’esprit à trop écrire. On le rouille à n’écrire pas«     

L’écho de Tiaret –Hebdomadaire régional d’informations générales –N° 10 du 16 au 22 novembre 2006                

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Une réponse à “De la parole à l’écrit …”

  1. sauna rouen Dit :

    Hello le blog !
    Bravo pour le blog et vos articles.
    C’est un grand plaisir de venir vous lire régulièrement.
    Féliciations :-)

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...