RSS

Le Sénat fait rêver…

26 août 2008

BENBRAHIM DJILALI

snat.jpg

Le Sénat fait rêver…

« Ahay Alik ! Ghir Erouah Ou Koun  Sénateur !!! »


            « La semaine passée j’ai été surpris de voir sur mon bureau une convocation de la gendarmerie nationale. Une trouille bleue s’empara de moi alors que Dieu sait que je n’ai rien à me reprocher. Le lendemain, je me rendis aux locaux de la gendarmerie pour m’enquérir de l’objet de la convocation. Le gendarme qui me reçut était  courtois et souriant. Après avoir noté quelques renseignements, il me serra la main en me souhaitant bonne chance. En lui demandant de m’éclairer sur l’objet de l’enquête, il me renvoya poliment car il n’avait pas le droit de m’en dire plus, mais non sans me promettre que je ne tarderais pas à être agréablement surpris.
   

               Quelques jours plus tard, je reçus un télégramme officiel du secrétariat du gouvernement m’informant qu’une voiture des services de la Présidence de la République allait passer me prendre le treize décembre courant  à huit heures du matin pour m’emmener à Alger car je venais d’être choisi parmi les personnalités désignées au Sénat par le Président de la République. 
   

            argent.jpg      A peine la lecture du message terminée et la première émotion passée, je me suis mis à imaginer tout ce que je pourrais réaliser durant ces six longues années. J’ai décidé de faire la première une sorte d’année sabbatique où je me contenterais de boire,  de manger et de tisser des relations. En revanche, à partir de la deuxième année les choses sérieuses commenceraient avec mon entrée dans le monde des affaires. J’en ferais tellement que la « Chkara »ne suffirait plus et il me faudrait alors une « Matmora »
                  J’étais en train de vérifier la validité de ma carte bancaire Visa Internationale quand mon épouse est venue me secouer en me réveillant car j’étais en retard pour mon boulot. En ouvrant les yeux j’étais déçu ; mais pour me consoler j’ai raconté mon rêve à ma femme qui me toisa d’un regard dédaigneux en me jetant à la face : « Ahay Alik ! Ghir Erouah Ou Koun  Sénateur !!! »
                                                                     Djilali Benbrahim.

      

Lundi 25 Août 2008 23h03mn 07s

De:

 
Echo de Tiaret n°13 du 7 au 13 Décembre 2006

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...