RSS

Elections sénatoriales…

25 août 2008

BENBRAHIM DJILALI

slimanea.jpgEdito Elections sénatoriales… 

Par Djilali Benbrahim  Qui de nous ne s’est pas tordu de rire au moins une fois ,en voyant le téléfilm algérien « Carnaval fi dachra ».Le talentueux Ariouet a interprété avec brio le rôle du maire d’une

bourgade de l’intérieur du pays .Tout en se marrant ,les gens racontaient dans le détail les péripéties vécues par « Si Makhlouf  » reconnaissaient que le réalisateur du film avait tapé dans le mille ,car le comportement du maire et des ses adjoints n’avait rien de surréaliste .Le film se termine par un éclat de rire tonitruant ,puisque se rendant compte qu’il avait perdu la bataille contre le clan adverse ,le maire envisage de se présenter aux élections présidentielles . 

      Je parie que si le sénat existait lors du tournage du film, »Si Makhlouf « aurait bénéficié d’une promotion fulgurante en devenant Sénateur voire même Président du Sénat , et pourquoi pas Président de
la République par intérim?

          Quittons maintenant le monde de la fiction et revenons aux choses sérieuses et pragmatiques pour dire qu’être sénateur n’est pas une mince affaire .Les responsabilités sont lourdes et difficiles à assumer. Nous  serions tous fiers de voir un de nos élus devenir le deuxième homme dans la pyramide de l’état et en se faisant élire président du sénat. Mais pour ce faire , il faudrait que ces dernièrs prennent réellement conscience des enjeux et  portent aux cimes, parmi leurs pairs, le condidat  poids lourd le plus représentatif , digne de siéger au sein de cette auguste institution qu’est  le conseil de la nation . Ils doivent faire abstraction ,ne serait -ce que pour un moment , des batailles rangées ,clivages , jeux de coulisses … et transcender toute considération personnelle ou  partisane   au profit de l’intérêt  général en renonçant  définitivement  à cet esprit qui chuchote a l’oreille « Ghir hna fi hna !! ».

L’écho de Tiaret: Hebdomadaire régional d’informations générales /N° 12 du 30 novembre au 06 décembre 2006      

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...