RSS

Les couleurs se disputent

19 août 2008

BENBRAHIM DJILALI

lescouleurs.jpgLes couleurs se disputent 

 de Djillali Benbrahim 

             Quand le directeur de la publication  me demande de but  en blanc de sa voix  blanche de mettre  noir sur blanc un papier  sans que lui -même ne décide de la couleur du sujet,prétendant  me donner feu vert ,je comprends  vite qu’il me prend  pour un bleu car il sait  pertinemnent   que j’aime  bien  tirer à boulets  rouges.

       

    Il a tendance à oublier qu’il est connu comme  le loup blanc  me prenatnt pour un petit col blanc alors que moi j’ai blanchi sous le  harnois.         Comme j’ai horreur des contes jaunes  je trouve des diffucultés 

 à noircir les pages blanches et lui,se prenant pour  une éminence  grise,contient sa colère noire et me conseille  de manger  mon pain blanc  en premier.

          Pour mieux me saigner  à blanc ,il me fait un sourire  jaune;évitant ainsi  de me montrer  qu’il est chauffé à blanc.

         Malgré  la peur bleue  qu’il m’inspire ,je le fixe dans le blanc des yeux ,rêvant  de lui flanquer  une volée de bois vert. 

         Au demeurant ,il sera  appelé à passer toutes ses nuits   blanches  cogitant à son  éléphant blanc  car il finira  par avoir des cheveux  gris voire même  une bonne  place chez les blouses  blanches.

          En espérant  l’éclaircie, je m’efforce  de prendre ma plume  pour peindre  l’avenir sous  de belles couleurs  car il faut dire  que le directeur de la publication  adore  qu’on décrive  la vie en rose  et voit toujours  d’un bon oeil le maniement  de la chita .

         Or, dès l’entame  de l’article ,je m’aperçois que je suis  rouge  de honte  et décide de changer  de couleur  quitte à me faire  tancer  vertement  en lui faisant  goûter  à des vertes  et des pas mures.En dernier  ressort je hisse  le drapeau blanc  en me posant  cette lancinante question :Qui de nous est en train  des rêver en couleurs?!!  N.B/ guybedos.jpg« Je  croirais vraiment à la liberté  de la presse  quand un journaliste pourra écrire  ce qu’il pense  vraiment de son journal .Dans son journal! » Ce n’est pas  de moi, c’est de GUY BEDOS,que tout  l’honneur soit pour lui! 

   Le directeur de la publication

Edito du journal hebdomadaire l’écho de Tiaret - N° 9 -du 15 novembre 2006

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...