RSS

Hommage à Benalioua Mohamed

10 août 2008

Non classé

Hommage à Benalioua Mohamed

Posté par Rabah le 3 août 2008

copiededsc00115.jpg

 …tu te remettais à rêver d’un rêve qui te tenait en haleine : l’organisation d’un mini festival à Sougueur !

In memoriam …l’artiste !

     Que dire devant la mort ? Elle surprendra toujours !on l’appelle à tort ou à raison  la grande faucheuse …dans ton cas, ce fut malheureusement vrai ! Mohamed, ton regard bleu limpide et ton cœur blanc nous manquent déjà !…Terriblement.

    Enfants, adolescents, adultes,nous nous sommes épaulés dans la peine comme dans la joie ,dans nos légèretés comme dans nos certitudes ,nos idéaux mais …surtout dans notre ardeur commune :la musique ! Ta première guitare, je m’en rappelle, pour moi c’était l’une des sept merveilles du monde !…quant au piano de ton défunt père …une pièce exotique …inaccessible !

   

*********************************************************************** 

Je revois tant de choses : tes dix ans …tes quinze ans …tes cinquante ans  parsemés de mille et un souvenirs ,mille et un fou rire ,des centaines de soirées andalouses ,des dizaines de ramadhans…et «  leilati el Kadri »et tu y étais toujours présent et assidu ,debout …veillant au grain …tes semis ont germé …El Amel vient de fêter ses trente ans : une association où coulent de source la sueur de ton corps et le son de ton cœur …tu lui as donné de bout en bout ta vie…d’artiste !

    Notre dernière sortie sur Alger …la semaine culturelle de Tiaret…nous avons bien rigolé ,nous nous sommes encore inquiétés sur le devenir de l’association …de nouvelles perspectives…des projets pour les artistes en herbe …tu reverdissais …tu te remettais à rêver d’un rêve qui te tenait en haleine : l’organisation d’un mini festival à Sougueur !  «  El Amel » reprenait espoir s’ouvrant vers de nouveaux horizons…Que de points de suspensions ! la vie se résumerait donc à ça …des moments en suspens qu’il faut happer en attendant d’aller dans « la maison éternelle »…Je te compte désormais -en la saluant bien bas -parmi toute cette armada « d’artisans de l’ombre »,ces amateurs de la joie qui ont su avec peu de choses et beaucoup de cœur graver en notre mémoire d’intarissables moments de félicité ! Ils nous ont appris à déceler la beauté en toute chose et d’apprécier ce que Dieu a insufflé en tous les hommes :leur propension à s’élever au rang d’artistes .pour nous avoir d’accéder à cette émulation ,je les glorifie en qualité de « chevalier de la culture ».(quelques -uns grossièrement …à titre posthume !).Ces cavaliers de l’art sans épée et sans chevaux ont mené de grandes batailles contre l’inertie et la léthargie.

 

Said Belfedhal.Echo de Tiaret page 08 n°25 semaine du 6 au 12 décembre 2007

***************************** 

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

S'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Académie Renée Vivien |
faffoo |
little voice |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alacroiseedesarts
| Sud
| éditer livre, agent littéra...